Bénin: le gouvernement sauve tous les agents reversés en ACE

Le conseil des ministres de ce mercredi 11 septembre a connu un dossier pas comme les autres. Les agents reversés en agent contractuel d’Etat sont désormais fixés sur leur sort.

En 2017, le gouvernement a décidé de vérifier les opération de reversement en agent contractuel de l’Etat. Les investigations conduites par une commission interministérielle ont permis de déceler les irrégularités à savoir:  37 607 dossiers ont servi de base au reversement de 30 776 agents. Les anomalies relevées sont relatives, entre autres, à l’âge d’intégration des agents dans la Fonction publique.

En effet, certains agents ne remplissaient pas la condition des 18 ans minimum au moment de leur reversement et d’autres avaient déjà passé l’âge d’admission à la retraite, soit 60 ans. Des irrégularités portent également sur les diplômes produits par certains agents. Ainsi, l’on note des discordances de dates entre lesdits diplômes et les actes de naissance, la postériorité de parchemins à la date de recrutement de l’agent, de même que des diplômes obtenus à l’étranger mais non assortis de certificats d’équivalence ou d’authenticité.

« Au total, la Commission a dénombré 25 135 agents régulièrement reversés et 5 641 qui l’ont été de manière fantaisiste », renseigne le communiqué du conseil des ministres. Normalement, tous ceux-là devraient être renvoyés de la fonction publique. Mais, le gouvernement en a décidé autrement. « …considérant que les irrégularités constatées sont généralement imputables à divers responsables politiques et administratifs, et que les agents concernés sont en situation d’emploi depuis plus d’une dizaine d’années déjà, le Conseil a décidé, nonobstant ces constats, et pour des raisons d’ordre social, de les maintenir en service », informe le conseil.

Quid des faux diplômes?

Pour rester juste, le gouvernement décide de ne pas prendre en compte les détenteurs de faux diplôme. Ils seront simplement et purement radiés et surement poursuivis devant les juridictions compétentes. C’est une bonne nouvelle pour les agents de l’Etat qui étaient en attente de la publication des résultats des audits.

Il faut signaler que cela n’a rien à voir avec l’évaluation diagnostique des enseignants. Ceci concerne tous les agents reversés dans tous les secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More