Bénin: la ministre Eléonore Yayi parle de son bord politique

Après le premier conseil des ministres post-remaniement ministériel, certains ministres se sont confiés à la presse. Parmi eux figure la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan.

Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’entend pas faire dans le clientélisme. Elle prend l’engagement de suivre les directives du chef de l’Etat pour que l’éducation béninoise reprenne un nouvel envol. Cela passe forcément par le dialogue entre l’autorité et le personnel pour que les gens puissent accompagner les réformes. Consciente de cela, la ministre entend définir« la méthode de travail et de communication pour qu’on puisse amener les gens à comprendre ce que vous faites et à vous accompagner ».

A la question de savoir la chapelle politique de laquelle elle se réclame, l’universitaire, très avisée, a préféré une réponse philosophique. « Par rapport au bord politique, vous avez déjà tout entendu, Eléonore Yayi, c’est Eléonore Yayi, simplement », a-t-elle répondu aux hommes des médias qui ont voulu lui tirer le ver du nez. C’est dire qu’elle laisse chacun se faire son idée.

Il faut préciser qu’à sa nomination, une certaine presse a fait remarquer qu’elle serait membre des Forces cauris pour un Bénin émergent. Ce que le parti politique a rejeté aussitôt. « Elle n’est ni membre, ni sympathisante du parti », avait rétorqué les Fcbe.

1 commentaire
  1. Et Voilà dit

    ???

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More