Bénin – Crise de confiance au sein des FCBE: l’appel de Houdou Ali aux responsables du parti

L’obtention du récépissé provisoire le vendredi 20 septembre 2019 a provoqué une crise de confiance au sein du parti des forces cauris pour Un Bénin émergent (FCBE). Pour prévenir une division interne au sein du plus grand parti de l’opposition, le ministre Houdou Ali lance un appel à la cohésion à l’endroit des responsables de cette formation politique.

Nous suivons avec douleurs et tristesse la crise de confiance que traverse votre Parti après l’obtention du Récépissé dans les Conditions que tout le monde sait : la politique de Ruse et de Rage du Régime de la Rupture. “c’est ainsi que l’ancien ministre Houdou Ali s’adressait aux responsables du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (fcbe), afin de leur manifester sa solidarité. Pour lui, dans le contexte politique actuel où le peuple béninois lutte pour la reconquête des acquis de la conférence des forces vives de la nation, la cohésion au sein d’un parti politique comme celui des forces cauris pour un Bénin émergent est plus qu’une nécessité. “…Dans sa lutte pour la reconquête des Acquis de la Conférence Nationale, le peuple a besoin d’un Parti FCBE, uni et fort , il souhaite que vous ne tombiez pas dans le piège tendu par l’ennemi.” peut-on lire dans son adresse aux FCBE.

Pour l’ancien cadre du parti révolutionnaire populaire du Bénin, l’ennemi veut affaiblir le Camp de la Résistance et il ne faut pas lui faciliter la tâche et consacrer toute notre intelligence et toute notre énergie pour sauver les Acquis de l’Historique Conférence Nationale de Février 1990 , Patrimoine National légué au vaillant et laborieux Peuple Béninois par les Regrettés Président Mathieu Kérékou , Monseigneur Isidore de Souza et leurs Héroïques Compagnons de PLM Alédjo; martèle-t-il. Aussi, exhorte-t-il les responsables de cette formation politique à ne pas décevoir le peuple qui compte sur leur capacité à :

  • mener la critique et l’auto-critique à l’intérieur de leur Parti;
  • créer les conditions pour permettre aux trois camarades qui ont manœuvré pour obtenir le Récépissé, de présenter leurs excuses et obtenir le pardon des autres camarades du Parti;
  • se remobiliser autour de leur Président d’Honneur, son Excellence le Président Yayi Boni.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus