Bénin: 3 structures pour accompagner la CCIB dans le renforcement des capacités des entrepreneurs

La chambre du commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) a signé le vendredi 6 Septembre 2019 avec 3 différentes structures des conventions cadre de partenariat. Ce partenariat a pour principaux objectifs de former les membres de la Chambre et de veiller au développement de leurs entreprises.

Dans la dynamique d’informer et de former les chefs d’entreprises et de les soutenir dans la vie de leurs sociétés, la ccib a signé un partenariat avec l’Ordre des experts-comptables et comptables agréés du Bénin (Oeccab), la Direction générale des impôts et le ministère du numérique et de la digitalisation. Selon l’Administrateur provisoire de la Ccib, Alain Hinkati, la Chambre s’est dotée de deux nouveaux instruments pour l’atteinte de ces objectifs. Il s’agit des rendez-vous mensuels des experts et le parcours de l’entrepreneur. Le premier instrument se veut un creuset d’échanges au cours duquel, les experts en provenance des structures partenaires viendront répondre aux préoccupations spécifiques des chefs d’entreprise. Le second instrument consiste à accompagner les entreprises à pouvoir apprendre à travers la sensibilisation des opérateurs économiques sur leurs obligations juridiques, le financement de leur projet, et les préparer à entrer dans le monde du numérique.

Pour l’administrateur provisoire de la ccib, la formalisation de convention entre la Direction générale des impôts (Dgi) et la Ccib est une bonne occasion pour indiquer aux opérateurs économiques qu’on doit cesser de considérer la Dgi comme l’un des responsables de la fermeture des entreprises. « Pour tout citoyen et toute entreprise qui exercent au Bénin, ils doivent connaître leurs obligations et leurs droits par rapport à l’administration fiscale et les assumer », a-t-il  insisté. Le partenariat avec le ministère du numérique est une réponse à la volonté des gouvernants à faire du pays un carrefour numérique de l’Afrique; a souligné Aurelie Adam Soulé Zoumarou.  » La signature de cette convention s’inscrit parfaitement dans la droite ligne de notre ambition pour le secteur du numérique et la digitalisation…Lorsqu’un Etat s’engage, comme le Bénin l’a fait, à devenir un carrefour de service numérique avec des échéances aussi ambitieuses, il est important que l’ensemble des entreprises, des opérateurs économiques se mettent aussi dans cette dynamique » précise-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More