Algérie: Said Bouteflika, le frère de l’ancien président et coaccusés jugés ce lundi

Le procès de Said Bouteflika, le frère du président déchu Abdelaziz Bouteflika et ses coaccusés s’ouvre ce lundi 23 septembre au tribunal militaire de Blida.

Accusés d’atteinte à la sécurité de l’armée et de complot contre l’autorité de l’Etat, Said Bouteflika, Mohamed Mediène et Athmane Tartag, des anciens patrons des renseignements et Louisa Hanoune, chef du parti travailliste seront jugés ce jour. Le général et ancien ministre de la défense, Khaled Nezzar exilé sera aussi jugé en son absence. L’armée reproche à ces accusés d’avoir organisé des réunions secrètes visant à déstabiliser le régime en place.

Le frère du président déchu est considéré comme un véritable cacique du régime Bouteflika pendant plusieurs années. A la chute de son frère, ce dernier était dans le champ de mire des manifestants. Récemment, l’armée a indiqué avoir déjoué un complot contre l’autorité de l’Etat. Ce procès est un message fort lancé contre tous ceux qui ont participé au régime dont les chefs d’entreprises et hommes d’affaires qui sont visés par des soupçons de corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus