Algérie: imminente démission du premier ministre Nourredine Bedoui

Le premier ministre algérien, Nourredine Bedoui serait sur le point de rendre son tablier dans les prochaines heures. Selon l’agence de presse britannique Reuters, ce cacique du régime veut, par ce geste, faciliter la tenue de la présidentielle d’ici la fin de l’année.

Le chef du gouvernement algérien, Nourredine Bedoui serait prêt à désamorcer la bombe. Réclamé par la rue, le premier ministre ne tarderait pas à faire la volonté des manifestants afin d’éviter l’impasse politique vers laquelle se dirige le pays. Ce départ, s’il est concrétisé, répondra inévitablement aux préalables pour l’organisation des élections présidentielles dans de bonnes conditions, d’autant que M. Bedoui a été responsable des échéances électorales par le passé, en tant que ministre de l’intérieur du président déchu Abdelaziz Bouteflika.

Algérie: la justice demande la levée de l’immunité parlementaire du patron du FLN, Mohamed Djemai

Le panel de dialogue national avait à plusieurs reprises exigé sa démission comme condition sine qua non pour un véritable dialogue qui débouchera sur le consensus pouvant conduire à la l’organisation de la présidentielle. Le « Hirak », mouvement de contestation en Algérie a poussé Abdelaziz Bouteflika à la démission le 2 avril dernier. Les manifestations réclament toujours le départ des caciques de son système.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More