AG de l’ONU: Abdel Fattah Al-Sissi plaide pour un règlement définitif de la crise Libyenne

Les discours se succèdent à la tribune des Nations-Unies à New York. Abdel Fattah Al-Sissi, président de l’Egypte a à son tour plaidé pour l’adoption de solutions politiques afin de mettre fin aux foyers de conflits dans le monde.

Ce mercredi 25 septembre, le président Égyptien, Abdel-Fattah Al-Sissi a tenu son discours à la tribune de l’ONU devant les chefs d’Etat et de gouvernement présents. Pour ce dirigeant, il est impératif que l’ONU mette fin aux foyers de tensions dans les différentes régions du monde dont la Libye, le Yémen, et la Syrie. “Il est temps d’adopter une position déterminée pour régler les causes profondes de la crise libyenne de manière complète“, a-t-il dit.

C’est l’occasion pour le premier citoyen Égyptien de saluer l’annonce du secrétaire général de l’ONU sur la formation d’un comité constitutionnel qui se chargera de réécrire une nouvelle loi fondamentale ouvrant  la voie à une ère démocratique. Avant Al- Sissi, le président Burkinabè Rock Marc Christian Kaboré avait plaidé en faveur de la stabilité de la Libye qui mettra fin à la recrudescence des attaques en Afrique subsaharienne et principalement dans le sahel. Reste à savoir si ce cri de cœur sera entendu par la communauté internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus