Afrique du sud : les nigérians rentrent chez eux

Le Nigéria a entamé le processus de rapatriement de plus de 600 de ses citoyens d’Afrique du Sud à la suite d’une vague d’attaques xénophobes meurtrières qui a terni les relations entre les deux pays.

La compagnie aérienne nigériane privée Air Peace, s’est portée volontaire pour transporter des  passagers gratuitement. Au moins 320 Nigérians devraient être rapatriés mercredi, et un deuxième vol partira jeudi. L’agence Al Jazeera, rapportant de l’aéroport de Johannesburg, indique que « parmi les plus de 600 personnes qui devaient partir, au moins la moitié d’entre elles » étaient déjà présentes, tandis qu’un « petit groupe de personnes a été refoulé en raison d’une documentation incorrecte. « 

Le rapatriement a eu lieu après que des émeutes meurtrières à Pretoria et à Johannesburg ont tué au moins 12 personnes, dont deux étrangers, et visaient 1 000 entreprises sous contrôle étranger. La violence a provoqué un tollé international et des appels au boycott. Les attaques de représailles au Nigéria ont forcé les entreprises sud-africaines à fermer leurs portes tandis que l’ambassade de l’Afrique du Sud à Lagos a fermé temporairement  ses portes pour des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More