Vladimir Poutine fait une démonstration de force au salon de l’aéronautique (Vidéos)

La Russie fait une véritable démonstration de force au salon aéronautique MAKS-2019 avec la révélation de ses nouveaux moyens aériens. Des avions de transport de troupes aux chasseurs et hélicoptères, la démonstration a impressionné tous les participants dont le président turc Erdogan, invité de Vladimir Poutine.

Le dernier avion de transport russe, le MC-21, a affiché de solides performances lors de ses débuts publics au salon aéronautique MAKS-2019, tandis que des avions militaires comme le Su-57 ont surpris les visiteurs avec des cascades aériennes à couper le souffle.

La MC-21 d’Irkut a décollé mardi devant le grand public. L’avion à réaction de fabrication russe, dont les fabricants espèrent qu’il devienne un concurrent potentiel du 737 MAX de Boeing, a été équipé d’une cabine à passagers pleine. Il s’est envolé  juste après son décollage de l’aéroport régional Joukovski de Moscou et a effectué quelques virages rapides à une altitude relativement basse.

Au cours de son vol de démonstration de cinq minutes, l’avion de ligne a atteint l’altitude d’un kilomètre tout en volant à une vitesse de 400 km / h, a annoncé la compagnie Irkut. L’avion avait passé avec succès plusieurs vols d’essai sans incident. Il est prévu de terminer les tests de certification d’ici 2020.

Un autre moment fort du Salon international de l’aviation et de l’espace de Moscou (MAKS) 2019 a été l’avion de chasse de cinquième génération à la fine pointe de la technologie russe, le Su-57. Le « biréacteur multi rôle à deux moteurs », conçu par le constructeur aéronautique russe Sukhoi, a été mis au point pour les opérations de supériorité aérienne et d’attaque. Lors du spectacle aérien, un groupe de quatre Su-57 a volé dans une étroite formation de diamants, à quelques mètres les uns des autres, tout en effectuant des manœuvres avec un synchronisme inégalé. Un simple Su-57 a ensuite volé la vedette de la série en réalisant des cascades incroyables comme « la manœuvre Cobra de Pugachev ou la rotation à plat », un exploit que très peu d’avions militaires modernes peuvent reproduire.

Un autre avion de chasse polyvalent de premier plan en Russie, le MiG-35, a également dévoilé des mouvements qui semblaient défier la physique, car il a explosé lorsqu’il effectuait des tonneaux d’aileron, pour ensuite « effectuer une boucle et entrer en vrille contrôlée ». L’avion de combat polyvalent, destiné à remplacer les avions de combat MiG-29 de l’ancienne génération, peut suivre jusqu’à 30 cibles aéroportées sur une distance maximale de 160 km et toucher simultanément six cibles aériennes et terrestres.

L’hélicoptère russe éprouvé Ka-52 Alligator avait également quelque chose à montrer aux visiteurs du salon aéronautique. L’hélicoptère d’attaque, similaire à celui utilisé par les troupes russes en Syrie depuis 2016, a démontré sa manœuvrabilité phénoménale en effectuant des retournements rapides, en simulant des courses de cibles et en effectuant une rotation sur son axe.

Cette année, MAKS devrait continuer jusqu’au 1er septembre. Plus de 800 entreprises des quatre coins du monde participent au salon aéronautique, où plus de 200 avions sont exposés. Le président russe Vladimir Poutine a visité le spectacle aérien avec le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan lors de la journée d’ouverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.