Nigéria : des soldats ouvrent le feu sur la police, plusieurs morts

Trois policiers nigérians et un civil ont été tués mercredi dans le centre du Nigeria par des soldats qui voulaient empêcher l’arrestation d’un homme soupçonné dans une affaire d’enlèvements, a annoncé la police.

 « L’inspecteur général de la police (…) a ordonné des investigations approfondies sur les circonstances entourant la mort de trois policiers et d’un civil », a déclaré un porte-parole de la police, Frank Mba, dans un communiqué. Selon lui, plusieurs autres policiers ont été blessés quand les soldats ont ouvert le feu à Ibi dans l’Etat de Taraba.

Les policiers étaient en train d’enquêter à Ibi, dans l’Etat de Taraba, et allaient arrêter une personne impliquée dans une série d’enlèvements dans cet Etat, ajoute la même source. « L’équipe d’enquêteurs a été soudainement attaquée et visée par des tirs de soldats de l’armée nigériane, sur la route reliant Ibi à Jalingo », selon le porte-parole. Le Taraba fait partie des Etats du centre et du nord du Nigeria où sévissent la criminalité et les enlèvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus