La réponse du premier ministre danois sur le Groenland n’a pas plu à Donald Trump

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annulé mardi une visite au Danemark prévue pour début septembre, après que le premier ministre du pays a rejeté l’idée d’acheter le Groenland.

Le Danemark est un pays très spécial avec des gens incroyables, mais basé sur les commentaires de la première ministre Mette Frederiksen, déclarant qu’elle n’aurait aucun intérêt à discuter de l’achat du Groenland, je reporterai notre réunion prévue dans deux semaines pour une autre fois“, a déclaré Trump dans un post sur Twitter. “Le Premier ministre a pu épargner beaucoup de dépenses et d’efforts pour les États-Unis et le Danemark en étant aussi direct. Je la remercie pour cela et j’ai hâte de la (la rencontre) réorganiser à l’avenir“, a-t-il continué.

[su_heading size=”17”]A lire aussi : Achat du Groenland, le Premier ministre danois répond enfin à Donald Trump[/su_heading]

Lors d’une réunion avec ses conseillers, le président avait émis l’idée que les Etats Unis allaient acheter l’île danoise du Groenland. Une idée qui n’a pas été du goût des Danois et des Groenlandais qui ont critiqué Trump. Il y a quelques jours le premier ministre danois a répondu à Trump soulignant que le Groenland n’était pas à vendre. Un responsable de la Maison Blanche a déclaré que Trump devait faire escale au Danemark, un allié de l’OTAN, les 2 et 3 septembre. Il devait discuter de l’Arctique lors de réunions à Copenhague avec Frederiksen, qui a pris ses fonctions en juin, et le Premier ministre Kim Kielsen du Groenland. Il doit se rendre en Pologne le 31 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus