Henri Konan Bédié sur la nouvelle CEI: « c’est nul et non avenu, il faut reprendre les discussions »

Le président du PDCI Henri Konan Bédié après sa rencontre avec Laurent Gbagbo à Bruxelles a exprimé ses vives contestations sur la nouvelle commission électorale indépendante (CEI). Au micro de RFI vendredi 2 août, l’ex-chef d’Etat a déclaré que tout est à reprendre pour aboutir un consensus.

La nouvelle commission électorale indépendante ne satisfait que les soutiens du régime Ouattara. Après de nombreuses voix, c’est l’ex-président de la république ivoirienne Konan Bédié qui a dénoncé le coup de force du pouvoir avant de proposer une alternative de sortie de crise.  « Je dirai comme d’autres que c’est un non-événement. C’est nul et non avenu. Il faut reprendre les discussions », a argué le sphinx de Daoukro. Pour ce qui est des conditions souhaitées par la cour africaine des droits de l’homme, celles-ci n’ont pas été respectées selon Bédié.

Côte d’Ivoire-reforme de la CEI: l’opposition vent debout contre Alassane Ouattara

«Toutes ces conditions n’ont pas été examinées. Le régime de monsieur Ouattara s’est contenté tout simplement de réformer la composition, mais non pas les autres formes souhaitées pour cette commission électorale telle que son autonomie financière, telle que l’indépendance des membres qui composent cette commission » ajoute-t-il. Afin d’aboutir à un consensus autour de l’instance en charge des élections, le successeur de Houphouët-Boigny compte mener des actions fortes. « Nous avons saisi la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples » pour lui dire que les conditions de l’arrêt ne sont pas respectées. Depuis l’adoption de cette loi controversée, la classe politique ivoirienne est divisée sur la composition et l’équilibre de la commission qui, selon elle, sera tout sauf indépendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus