G7-insécurité au sahel : Marc Christian Kaboré plaide pour la stabilité en Libye

Le sommet du G7 à Biarritz s’est penché sur le contexte sécuritaire en Afrique et surtout au sahel. Avec cinq dirigeants africains présents, la question a fait objet d’une table ronde avec les chefs d’Etat et de gouvernement du sommet.

Président en exercice du G5 sahel, le président Burkinabè Marc Rock Christian Kaboré a appelé la communauté internationale a plus d’attention et à agir contre l’avancée notoire du terrorisme en Afrique et plus principalement au sahel. Pour le dirigeant de l’ex-Haute-Volta, la question libyenne doit être une préoccupation mondiale, bien au-delà ce du continent noir. « Je reste convaincu qu’une partie de l’enjeu sécuritaire du monde se joue actuellement au Sahel. La question du terrorisme au Sahel est difficilement dissociable de la crise libyenne », a-t-il écrit sur son compte Twitter, appelant le G7 à « afficher une position claire pour ramener la paix et la stabilité en Libye ».

Sommet G7: l’insécurité au menu des échanges avec les cinq dirigeants africains

Porte-voix du G5 sahel, le président Kaboré a aussi exprimé le vœu de voir la mission de l’ONU se renforcer au Mali. « Au regard de l’urgence sécuritaire et l’ampleur de la menace, j’appelle à la mise en place d’un véritable partenariat international pour combattre le terrorisme au Sahel. Il est également important que le conseil de sécurité dote la MINUSMA d’un mandat plus robuste » a-t-il écrit sur tweeter. Pour les chefs d’Etat africains membres du G5 Sahel, il urge d’investir davantage dans le développement de la région, mais aussi dans une solution militaire efficace. Pour rappel, le sommet du G7 2019 se déroule du 24 au 26 août en France à Biarritz au sud de la France. Il réunit les participants permanents du sommet du G7 dont Canada les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus