Ethiopie : plusieurs morts après une attaque armée

L’Éthiopie a déployé des forces de sécurité dans les zones frontalières d’Oromia et Afar après la mort de sept personnes suite à une attaque, ont rapporté les autorités locales.

Des personnes portant des armes ont pénétré dans Gumbi, dans le district d’Oromia, depuis Afar à l’aube jeudi, a déclaré Fikadu Mekonen, porte-parole de l’administration locale d’Oromia. Il a ajouté qu’il ne connaissait pas la motivation de l’attaque. Les assaillants ne sont pas connus et aucune arrestation n’a été effectuée, a déclaré à la BBC, Ahmed Mohammed, le responsable de la sécurité à Afar.

Les agriculteurs et les pasteurs des régions voisines d’Éthiopie se disputent les ressources depuis des années. Mais ces dernières années, les affrontements ethniques et les attaques basées sur l’identité ont augmenté. On pourrait facilement lier cette attaque au conflit entre ces deux groupes mais les autorités ont préféré jouer la prudence en déployant sur les lieux un important dispositif de sécurité, indiquent les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.