Etats-Unis/tir de missile: Pékin et Moscou condamnent une provocation de Donald Trump

Les Etats-Unis ont effectué un tir de missile conventionnel de moyenne portée lundi dernier. Cet essai militaire qui intervient un mois après la mort du traité sur le nucléaire fait réagir Pékin et Moscou.

Tiré depuis l’île de San Nicolas dans l’Etat de la Californie, ce missile à moyenne porté a touché sa cible dans le pacifique. Dans un communiqué, le Pentagone se félicite d’un essai réussi: « Le missile testé a quitté sa rampe de lancement terrestre et touché avec précision sa cible après plus de 500 km de vol » indiquant ainsi avoir réalisé leur premier test de missile sol-air de portée intermédiaire depuis la guerre froide. Mais cet exercice militaire n’est pas passé sous silence en Chine et en Russie.

L’Iran et les Etats Unis au bord d’une violente guerre? Rouhani met en garde Trump

En visite en France au moment du test, le président Vladimir Poutine condamné l’attitude de son homologue américain. « Nous regrettons tout cela. Les États-Unis prennent de manière flagrante le chemin d’une escalade des tensions militaires, mais nous ne céderons pas à la provocation », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. Après le régime de Poutine, la Chine, se sentant menacée a elle aussi réagit ce mardi. L’essai aura, selon le porte-parole de la diplomatie chinoise Geng Shuang, « de graves conséquences négatives pour la sécurité régionale et internationale ». Une preuve selon lui que « le véritable objectif » américain est de « lutter pour la supériorité militaire unilatérale ». Depuis quelques mois, les tensions montent entre Washington,Pékin et Moscou qui s’accusent mutuellement d’incitation à la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.