Etats-Unis : la femme la plus rapide du monde est morte mardi

Ce mardi, aux Etats-Unis, « la femme la plus rapide sur quatre roues » a trouvé la mort dans un accident, alors qu’elle essayait de battre son record.

La police a annoncé ce mercredi 28 août, le décès de l’américaine Jessi Combs dans un accident, pendant qu’elle tentait de battre son propre record. Âgée de 39 ans, elle était considérée comme « la femme plus rapide sur quatre roues », après le record de 640 km/h établi en 2013.

En 2018, la pilote automobile avait réussi à dépasser les 680 km/h au cours d’un essai, mais le record n’a pas été officiellement validé. C’est d’ailleurs pour battre officiellement ce record de vitesse qu’elle a décidé, ce mardi, de faire cette course qui lui a coûté la vie. Le shérif du comté de Harney, dans l’Oregon, a indiqué dans un communiqué, que les secours ont reçu l’alerte de l’accident de mardi. Ces derniers ont été informés qu’une voiture équipée d’un moteur à réaction s’est écrasée dans le désert d’Alvord.

Etats-Unis : la femme la plus rapide du monde est morte mardi - Bénin Web TV

Après l’arrivée des secours, les forces de l’ordre ont identifié le pilote de l’engin qui était Jessica (Jessi) Michelle Combs, et confirmé son décès. « Jessi Combs était morte. Les causes de l’accident restent inconnues et font actuellement l’objet d’une enquête », a précisé le communiqué.

Avant cet accident la mécanicienne Jessi Combs visait le titre de « la femme la plus rapide du monde » remporté en 1976 par l’américaine Kitty O’Neil dans le désert d’Alvord. La cascadeuse avait dépassé les 825 km/h de moyenne, à bord d’un engin à trois roues.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus