Côte d’Ivoire: “finalement les vrais ennemis d’Arafat auront été «ses» chinois…”

Le corps de l’artiste ivoirien DJ Arafat, décédé le 12 août dernier, a été malmené par des soit-disant fans après son inhumation au cimetière de Williamsville à Abidjan. 

Après la profanation de la tombe de DJ Arafat, plusieurs voix se sont élevées pour exprimer leurs indignations face à ce fait plutôt hallucinant qui s’est produit en Côte d’Ivoire. On pouvait voir sur les réseaux sociaux des images du corps du “Daishikan” à la merci d’individus qui se disaient ses fans qui ne croyaient toujours pas à son décès. Très en colère, un journaliste ivoirien, Abdoul Kapo, s’en est pris aux “chinois” et à tous ceux qu’il appelle “des délinquants”.

“Quand des délinquants se faisant appelés pasteurs ou prophètesses racontent des sottises sur les réseaux sociaux comme quoi Arafat n’est pas mort; il m’a fait des révélations. Je peux le ressusciter. Son corps a disparu d’ivosep, patati patata. Voilà ce que ça donne. Ça amène des insensés à vouloir vérifier si tout ça est vrai… Je n’ai jamais été aussi triste depuis qu’Arafat est mort. Il ne méritait vraiment pas tout ça. Finalement les vrais ennemis d’Arafat auront été «ses» chinois…”, a réagit le journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus