gaetane

Chine : un chauffeur de VTC exécuté pour viol et meurtre

Un prestataire de l’entreprise de VTC en Chine a été exécuté, après avoir été jugé coupable de viol et de meurtre.

Au moment des faits, le chauffeur travaillait pour VTC Didi Chuxing, une plateforme de voiture de transport avec chauffeur. Ce vendredi 30 août 2019, il a été condamné et exécuté pour avoir violé et assassiné une passagère en 2018. Le ministère chinois des Transport a blâmé l’équivalent du « Uber » chinois pour ces défaillances de sécurités relevées à Wenzhou en août 2018, à peine un trimestre après un autre meurtre.

Selon les faits, l’accusé Zhong Yuan, le chauffeur âgé de 28 ans était très endetté et prévoyait voler un de ses passagers. Selon l’agence officielle chine nouvelle, son choix fut porté sur une jeune passagère de 20 ans qu’il a attaqué puis tué. Dans un communiqué publié sur Weibo (Facebook chinois), le tribunal de Wenzhou a indiqué que « les moyens criminels employés étaient très cruels et les conséquences du crime extrêmement graves ».

Le propriétaire de l’entreprise, qui compte 30 millions de chauffeurs et plus de 550 millions d’usagers, a admis avoir ignoré la portée de la situation, lorsqu’une cliente avait déposé une plainte qui allait à l’encontre du même chauffeur. Cette dernière avait déclaré que le chauffeur l’a conduite et déposée dans une zone isolée, puis l’a suivi avec la voiture.

Pour éviter la recrudescence de ces genres d’incident, l’entreprise VTC compte revoir ses procédures de sécurité. Didi Chuxing a d’ailleurs intégré un système sécuritaire : un bouton SOS qui permet de faire connaitre son itinéraire. Il a suspendu son service de covoiturage qui mettait en relation des passagers allant dans la même direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus