Burkina Faso-lutte antiterroriste: l’Etat annonce un recrutement exceptionnel de 500 militaires

Au Burkina Faso, l’armée a annoncé le recrutement exceptionnel d’un effectif de 500 militaires au titre de l’année 2019. Ceux-ci auront pour tâche de contribuer à lutter efficacement contre le terrorisme dans le pays.

Les autorités Burkinabè veulent se doter de plus de moyens humains pour lutter efficacement contre le terrorisme qui sévit dans le pays. Pour y arriver, l’Etat annonce un recrutement exceptionnel de 500 militaires supplémentaires. Selon un communiqué du ministre de la défense cité par Jeune Afrique, il s’agira de 487 garçons et 143 filles pour les « besoins spécifiques des forces armées nationales ». A en croire BBC, face à la menace terroriste, « l’armée veut des hommes mûrs capables de s’adapter au contexte », explique un officier.

Burkina – Terrorisme: deuil national de 72h après la mort de 24 soldats

Secouée par des attaques récurrentes des groupes armés depuis mois, l’armée Burkinabè va tenter d’accroître  son effectif et de se doter plus de moyens dans l’optique de repousser l’offensive djihadiste. Dans un contexte où tout le sahel est la cible d’attaques terroristes, le pays de Rock Christian Kaboré est devenu l’épicentre des attaques contre les forces de défense et de sécurité nationale. Au sommet du G7 à Biarritz en France, le président de l’ex Haute-Volta avait souligné la nécessité de stabiliser la Libye pour que toute la sous-région retrouve le calme. Récemment une attaque a fait 24 morts dans le rang de l’armée plongeant le pays dans 72 heures de deuil national.

1 commentaire
  1. Bouba zoure dit

    Du bien fait, le beaux est que ces pour leurs fait tué

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus