Bénin: réaction de Robert Dossou après le verdict dans l’affaire Lionel Zinsou

L’avocat de l’ancien premier ministre de Boni Yayi, après le verdict du tribunal de première instance de Cotonou dans l’affaire Lionel Zinsou, s’est confié à la presse. Il soupçonne une manipulation de la justice et indique les intentions de la défense.

Robert Dossou, avocat de Lionel Zinsou crie à l’instrumentalisation de la justice de son pays. Il se surprend d’une décision de justice qui n’est basée sur aucune preuve. Pour l’ancien bâtonnier, “lorsque l’on condamne quelqu’un pour faux, la moindre des choses est de produire un document supposément faux . Or, cela n’a pas été le cas ici”. Ce qui fonde ses soupçons sur l’intrusion d’une main politique dans une affaire purement juridique. Il dit n’avoir jamais assisté à une telle condamnation depuis 55 ans qu’il exerce ce métier d’avocat.

Maintenant que le verdict est prononcé, point besoin de s’interroger sur les motifs de la poursuite de Lionel Zinsou. L’avocat jure que “l’objectif est clair, et entre en résonance avec les affaires qui se succèdent ces derniers mois : il s’agit de rendre inéligible tous ceux qui seraient susceptibles d’être des concurrents à Patrice Talon”. C’est fort de cette conviction que l’avocat entend interjeter appel de la décision quand bien même il est sans illusion quant à l’aboutissement de l’appel envisagé.

5 commentaires
  1. Voltaire dit

    Pourquoi se livrer à la concurrence quand on à la possibilité de faire disqualifier l’adversaire avant la rencontre.
    Même sans cette manipulation de la justice Zinsou s’est déjà disqualifié pour son rôle aux côtés de macron dans la mise en place du nouveau CFA appelé ECO.

    1. Ledoux dit

      Ce gouvernement est le plus ridicule que le bénin ai connu depuis l’indépendance. Je vous le jure. Talon remettra le pouvoir à une personne à qui il ne s’attendait pas. Le nouveau président en 2021 n’a pas besoin de faire la campagne. Il va vaincre Talon.

      1. Francis dit

        Présente toi mon cher. Tu comprendras très vite que ce n’est pas si simple

      2. Babatoundé dit

        Ils vont terminer mal

  2. Houenouho dit

    Ils se connaissent tous, les politiciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus