Bénin-crise post-électorale: “je veux une compétition saine et loyale”, Wallis Zoumarou

Invité sur Radio Tokpa ce dimanche 25 août 2019, le doyen d’âge de l’Assemblée nationale, huitième législature, s’est prononcé sur l’actualité politique nationale. Il a abordé les sujets qui fâchent et a invité le gouvernement à revoir sa manière de gérer certains dossiers délicats. 

C’est la première fois qu’un député élu lors des consultations du dimanche 28 avril 2019 se livre un exercice pareil. Dire tout crûment ce qui devrait être au lieu d’encenser le pouvoir en place. Wallis Zoumarou, sur les platings de la radio, a accepté de porter un regard critique sur les difficultés auxquelles font face les partis de l’opposition. Le point sur lequel il s’est appesanti reste la délivrance du certificat de conformité. Pour le député, sans langue de bois, a lancé “…moi, j’exhorte par exemple le gouvernement, le pouvoir en place, à revoir cette histoire de certificat de conformité, à trouver les moyens pour vous donner. J’exhorte le pouvoir à vous donner le certificat et qu’on cesse de s’accrocher à ça….

Toujours dans la même perspective d’amener le gouvernement à changer le fusil d’épaule, l’élu du peuple continue en disant “je veux une compétition saine et loyale. C’est ce que j’ai toujours dit. Il faut faire en sorte que l’expression du peuple soit claire et que le pouvoir ne dit pas bon ben, je suis bien, je suis en position et il faut coincer les gens. Non ! Il faut jouer la carte sur table. C’est ce que moi je veux…”. Ce qui donne l’impression que le député éprouve de remords d’avoir participé à ce que les opposants appellent un “hold up” électoral. Si le doyen d’âge du parlement en arrive à faire de telles déclarations sur les ondes, c’est que son cœur ne supporte plus la situation chaotique qui s’empare du pays depuis quelques mois. Il souhaite, dans son élan certainement de réconciliation, que la fièvre de méfiance réciproque  soit conjuguée au passé pour permettre au peuple de choisir ses représentants lors des différentes consultations électorales.

 

8 commentaires
  1. Ogoubi dit

    Où avez-vous vu de hold up, monsieur Folly? Vos articles sont toujours minables parce que creux et sentant toujours le journaliste en pleine prestation de service. Dites à vos commanditaires de fournir un minimum d’efforts pour respecter les lois de la République !!!

    1. Ledoux dit

      Mr Ogoubi, ce que Zoumarou vient de dire n’est qu’un commencement de renversement de la situation. Nous sommes à moins de 20mois des présidentielles. D’autres députés en suivront.
      Je te vois comme Klėbė ???????

  2. Valentin dit

    Bénin-crise post-électorale: « je veux une compétition saine et loyale », Wallis Zoumarou:
    – « …moi, j’exhorte par exemple le gouvernement, le pouvoir en place, à revoir cette histoire de certificat de conformité, à trouver les moyens pour vous donner. J’exhorte le pouvoir à vous donner le certificat et qu’on cesse de s’accrocher à ça…« .je veux une compétition saine et loyale. C’est ce que j’ai toujours dit. Il faut faire en sorte que l’expression du peuple soit claire et que le pouvoir ne dit pas bon ben, je suis bien, je suis en position et il faut coincer les gens. Non ! Il faut jouer la carte sur table. C’est ce que moi je veux… ».
    ceci n’est qu’une proposition de solution parmis tant d’autres a la crise actuelle.
    Nous pensons qu’il a lui aussi une vision autre que ce qu’a les autres qui pensent que tout va pour le mieux.
    Mieux vaut prévenir que guerir. Le vieux pensent deja aux consequences lointaines de la présente crise que traverse le pays. Nous admirons son courage a penser franchement a ce probleme qui mine le pays depuis tres longtemps et que certains balaient du revers de la main.

  3. Valentin dit

    Il serait souhaitable que chaque citoyen inspiré y pense pour le bonheur de ce peuple qui a tant souffert des changements de systeme qui du jour au lendement n’ont toujours pas donné de bons fruits.
    C’est en cela que nous devons une encore admirer le courage et le franc parlé de Mr Wallis Zoumarou bien qu’etant député élu de la huitieme legislature

  4. Gbetoho Alphonse dit

    Je dis bravo à Monsieur Wallis Zoumarou voilà un digne fils un homme qui a été toujours égale à lui même Zoumarou n est pas un tricheur un assassin comme les autres c est pourquoi je lui dis bravo Vlavonou Louis comme c’est de lui qu il s agit il n a qu à démissionner il ne représente pas du tout le peuple beninois j’ai vraiment honte à sa place

  5. sultan aziz dit

    Cher forumistes de tout bord…ayez un peu de discernement…

    1…Zoumarou.qui reconnait aujourdhui…que le combat politique doit etre sain et loyal…aurait mieux faire de le dire avant…et de refuser…de compétire….

    2…Gènes,remords…d’etre illégitime et illégal…comme les…83.?…ou tactique….politique….puise qu’ils sont des recelleurs de la ruse te de la rage…avec l’exclusion des autres…

    3…zoum ne peut jamais faire une telle sortie…sans en referer à abt…..qui lui…tient coute que couteà etre pr du benin…

    Or…dans le rapport des forces politique en présence…abt ne peut jamais passer..sans un concours de tout le nord…du centre…dominé par les fcbe…

    la suite

  6. sultan aziz dit

    Suite..

    Ainsi donc…abt se lance déjà dans la bataille…electorale…

    La déclaration de zoum sera suivi…d’autres…de leur camp…

    Nous assisterons…bientot à la défenestration de abt…avec la ruse et la rage….qui s’abattront sur lui et ses partisans

    On trouvera bien sur…des dossiers montés..pour lui coller….à la peau…le discréditer….et le pourchasser…

  7. sultan aziz dit

    Ce qui est sur et certain…les rupturiens…avec leur chef…seront tous perdants…en cas d’élections…inclusive

    Abt…est compromis….comme d’ailleurs n’importe quel rupturien…

    Le rejet du peuple est total…..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus