gaetane

Bénin: bilan lourd dans un affrontement entre policiers et populations à N’dali

Ce lundi 12 Août 2019, des éléments de la police républicaine et des manifestants se sont affrontés à N’dali. Selon les informations reçues sur place, des manifestants se sont mobilisés pour s’opposer à l’arrestation de certaines personnes présentées comme des malfrats par la police. 

Selon la radio locale Desman, le bilan provisoire dans la soirée ce lundi est bien lourd. Ledit bilan fait état de trois pertes en vie humaine et plusieurs blessés. Pour le moment aucune réaction officielle n’a été enregistrée pour des explications sur ce qui s’est réellement passé.

6 commentaires
  1. sultan aziz dit

    Nous venons…de célébrer le sacrifice d’abraham…en versant au tant de sang….!!!!

    Comme si celà ne suffisait pas…le fétiche de la rupture…nous prend encore du sang…comme au moins d’avril et mai..

    Bon dieu.!!!..si nous avons péché….pardonne nous…dans ce pays….ou..666 et ses amis…se sont abattus sur nous…!!!

    Au des tueries….du terrorisme administratif…judiciaire..et institutionnel….je me demande..ce qui nous attend encore

    1. Boris dit

      Sultan,toutes les occasions sont bonnes pour vilipender le gouvernement hein.Mais sache que 666 c’est yayi Boni et ses acolytes y compris toi même . Faites une analyse intérieure en vous même et allez vous repentir.

      1. sultan aziz dit

        Force doit rester..à la loi du peuple beninois..

        Les braqueurs…doivent etre résolus..publiquement et sur le champs

        Un point c’est tout

  2. vincent dit

    Sultan tu es pathétique on protège des braqueurs maintenant dans ton village on aura tout vu

  3. Sanchez Juan dit

    Sultan, tu souhaitais que la population fasse couler le sang des forces de l’ordre. Maintenant que ça a été le contraire, tu dis que c’est le président. Je comprends il doit toujours avoir un fou maudit comme toi dans la société. Pour que la fin de servire d’exemple.

  4. Maharane ZACARI ATALAOULA dit

    J’ai une tout autre version des faits. D’après certaines sources, les populations se seraient mobilisées pour envahir le commissariat de la ville, dans l’objectif de porter atteinte à la vie de deux présumés braqueurs détenus dans les locaux du commissariat. Ce qui n’était pas du goût des éléments de la police. La tension est encore montée d’un cran lorsque les populations ont appris par la suite que lesdits braqueurs ont été exfiltrés du commissariat pour une autre destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus