Algérie: deux anciens ministres d’Abdelaziz Bouteflika déposés en prison

La purge continue en Algérie après la chute d’Abdelaziz Bouteflika. Lundi dernier, deux de ses anciens ministres ont été placés en détention provisoire pour des accusations de dilapidations de deniers publics.

 

Respectivement anciens ministres des travaux publics et du travail, Abdelghani Zaalane et Mohamed El Ghazi sont poursuivis pour dilapidations de deniers publics, utilisations illicites en sa faveur ou en faveur d’une tierce partie des biens publics, abus de pouvoir et trafic d’influence. Selon la télévision nationale reprise par plusieurs médias, les deux anciens ministres ont été écroués après avoir été  entendus par le juge enquêteur de la Cour suprême. Ce qu’on leur reproche date la période où ils étaient préfets d’Oran et de Chef dans la région septentrionale du pays.

Algérie: mandat d’arrêt international contre l’ex-ministre Khaled Nezzar et son fils

Depuis la chute de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika en avril dernier, la justice a lancé une vaste enquête pour épingler les mauvais élèves en matière de gestion des affaires courantes de l’Etat. Dès lors, plusieurs autorités, cadres et hommes d’affaires ont déjà pris quartier derrière les barreaux. Cette opération vise notamment tous ceux qui ont participé au régime Bouteflika.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus