Algérie : Bensalah effectue des changements audacieux au sein de l’armée

Le président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, a dirigé un remaniement audacieux des ministères de la défense et de la justice du pays.

Selon un décret officiel rendu public mercredi, l’ordonnance présidentielle prévoit notamment la fin du mandat du contrôleur général de l’armée, le général major Hadji Zerhouni, et son remplacement par le général Mustapha Oudjani. Bensalah a également nommé le général Ahmed Saoudi en tant que directeur central des installations militaires au ministère de la Défense nationale, l’une des branches les plus importantes de l’armée. Le colonel Ahsan Ghorabi a également été démis de ses fonctions de secrétaire général d’un comité ministériel de suivi conjoint et remplacé par le colonel Hussein Jalil.

Les changements incluent également la nomination du colonel Abdel Quddous Halaymiyeh en tant que procureur général militaire à la Commission de recours militaire à Bouargla, en remplacement du colonel Farid Tawil. À son tour, Tawil a été nommé procureur militaire à la Commission de recours militaire d’Oran, qui exerce sa juridiction sur la frontière occidentale entre l’Algérie et le Maroc. Depuis sa nomination en tant que président par intérim du pays, succédant au président sortant Abdelaziz Bouteflika, Bensalah a dirigé une série de changements au sein d’institutions publiques telles que l’armée, les administrations locales et le système judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus