RDC Lutte contre Ebola: encore des assassinats d’agents de santé

Deux agents de santé traitant le virus Ebola dans l’est du Congo ont été tués par des agresseurs non identifiés au cours de ce week-end, le dernier d’une série d’agressions qui ont entravé les efforts visant à contenir la deuxième plus importante épidémie de ce virus mortel, a annoncé le ministère de la Santé.

Les deux personnes, qui travaillaient dans la communauté près de Mukulia dans la province du Nord-Kivu, recevaient des menaces depuis décembre et une autre avait déjà été attaquée, a annoncé le ministère. Plusieurs agents de santé ont été tués ces dernières années dans leurs efforts de lutte contre cette épidémie qui se propage déjà hors du territoire congolais.

Il y a deux mois, l’OMS avait fermé momentanément certains de ses centres de lutte contre Ebola à cause de ces attaques contre les médecins. Selon certaines populations locales ce seraient les agents de santé qui transmettraient le virus aux congolais, une idée que selon les autorités du pays, ce sont les groupes armées qui font circuler cette rumeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus