---Publicité---

Libye: le plus important puits de pétrole fermé

Le champ pétrolifère El Sharara, le plus important en Libye, a été fermé depuis vendredi en raison d’une soupape présumée de fermeture et d’une enquête ouverte, a annoncé samedi la National Oil Corporation (NOC).

La cause de la fermeture de la vanne n’a pas été clairement définie, mais le champ a été la cible de nombreuses fermetures de la part de manifestants ou de groupes armés ces dernières années. Le champ pompait environ 290 000 b / j avant la fermeture, a déclaré le CNO, ajoutant que l’incident s’était produit à Hamada, une région désertique de l’ouest de la Libye entourée de plusieurs villes et villages. Il a précisé que la production du champ pétrolifère voisin d’El Feel n’avait pas été touchée par l’incident.

--- Publicité---

Des sources avaient précédemment indiqué à Reuters que la production à El Sharara s’était arrêtée en raison d’une fermeture de vanne sur le pipeline reliant le champ au port de Zawiya, qui abrite également une raffinerie. « Ils se sont arrêtés (pression) dans la conduite jusqu’à ce qu’ils sachent ce qui se passe », a déclaré l’une des sources. La production totale de pétrole en Libye avant la panne de Sharara était de 1,2 à 1,3 million de bpj, a déclaré le chef du CNO, Mustafa Sanalla, plus tôt ce mois-ci. NOC exploite le puits en partenariat avec l’Espagnol Repsol, le Français Total, l’Autrichien OMV et le Norvégien Equinor.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus