gaetane

Gambie: Yahya Jammeh accusé d’avoir ordonné l’assassinat d’un correspondant de l’AFP

Exilé en Guinée-Equatoriale depuis sa chute du pouvoir, l’ex-président Yahya Jammeh ne cesse d’être cité dans des affaires de corruptions, d’assassinat et de viols. Ce lundi 22 juillet, l’ex homme fort a été accusé par un militaire d’avoir ordonné l’assassinat d’un correspondant de l’AFP.

L’ex chef d’Etat est une nouvelle fois pointé du doigt dans le dossier d’assassinat du journaliste Deyda Hydara, tué par balle le 16 décembre 2004 dans la capitale Gambienne. Devant la commission vérité et réconciliation, le lieutenant Malick Jatta, en détention depuis le 8 février 2017 a déclaré : « Nous avons tiré, moi, Alieu Jeng et Sanna Manjang ».  Le lendemain de l’opération contre le journaliste, le commandant du groupe, le capitaine Tumbul Tamba, leur a remis une « enveloppe contenant des dollars », a témoigné Malick Jatta. « Il nous a dit qu’il s’agissait d’un geste d’appréciation de la part du grand homme » rapporte Africanews. Pour le témoin, c’est le « président » qu’il qualifie de « grand homme » sans toutefois prononcé son nom.

Patron du journal privé le point, Deyda Hydara était considéré comme le plus grand journaliste du pays. Et c’est d’ailleurs ce qui lui a valu le poste de correspondant de l’Agence France-Presse (AFP) et de Reporters sans frontières (RSF) en Gambie. Très critique envers le régime de Yahya Jammeh, le journaliste a perdu la vie à bord de son véhicule au moment où il raccompagnait certains de ses collègues. Après la chute de l’ex-dirigeant, l’actuel président Adama Barrow a plaidé pour la mise en place d’une commission pour faire la lumière sur les 22 ans de gestion de son prédécesseur. C’est devant cette même commission qu’une ancienne reine de beauté a déclaré avoir été abusée par Yahya Jammeh. Après son refus de céder le pouvoir au vainqueur de l’élection, Jammeh a été contraint à l’exil en 2017 après l’intervention d’une force militaire régionale. Depuis lors, il vit en Guinée Equatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.