gaetane

Canada: Un caricaturiste assure avoir été viré à cause d’une caricature de Trump devenu virale

Michael de Adder a été remercié par le groupe de presse qui l’employait après la publication de l’un de ses dessins. Celui-ci représentait le président des États-Unis en train de jouer au golf près des corps noyés d’un père et de sa fille dans le Rio Grande. Son ex-employeur évoque une autre raison à son licenciement.

Trump descend de sa voiturette, un club de golf à la main, et s’adresse aux deux cadavres sur son chemin : « Ça ne vous dérange pas si je joue ? » Ce dessin, dénonciation de l’indifférence du président américain à l’égard des migrants, s’inspire d’un drame qui a ému à travers le monde : la noyade d’un père et de son jeune enfant de 2 ans, retrouvés morts alors qu’ils tentaient de franchir la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

Canada: Un caricaturiste assure avoir été viré à cause d’une caricature de Trump devenu virale - Bénin Web TV

Le caricaturiste Michael de Adder n’en a aucun doute : ce dessin, diffusé mercredi sur son compte Twitter et vite devenu viral, lui a coûté sa place. Le dessinateur indique en effet avoir perdu son contrat avec Brunswick News, le principal groupe de presse de cette province de l’est du Canada – il en était pourtant le collaborateur depuis dix-sept ans. Selon lui, les pressions étaient récurrentes : « J’en étais rendu au point que je n’osais plus proposer aucune caricature de Trump », indique-t-il aussi sur son compte Twitter.

« Mais dans les deux dernières semaines, j’ai dessiné Trump trois fois. Deux dessins sont devenus viraux et le troisième a eu l’effet d’une supernova, et, un jour plus tard, j’étais viré. Et ce n’est pas tout, les dessins qui étaient programmés n’ont pas été publiés. Tirez-en vos propres conclusions. »

« Une décision prise bien avant »

Brunswick News dément toutefois que les deux événements soient liés, et motive sa décision par la volonté de remplacer Michael de Adder par un autre dessinateur : « La décision de ramener le caricaturiste préféré des lecteurs, Greg Perry, a été prise bien avant ce dessin et les négociations ont duré pendant plusieurs semaines », assure Brunswick News Inc. dans un communiqué relayé par Radio Canada.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: États-Unis: Émoi et colère après la noyade d’un père et sa fille migrants (Vidéo) [/su_heading]

Oscar Alberto Martinez, 25 ans, et sa petite fille Angie Valeria, qui allait avoir 2 ans, ont été retrouvés gisant sur la rive du Rio Grande le 23 juin. La photo a suscité l’émotion de la communauté internationale et est devenue un symbole du drame de l’immigration vers les Etats-Unis. Leurs corps ont été rapatriés dimanche au Salvador, où ils devaient être enterrés lundi dans un cimetière de la périphérie de la capitale San Salvador.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus