gaetane

CAN 2019 – Élimination du Maroc par le Bénin: Hervé Renard entretient le flou sur son départ

Le Maroc, en venant à la CAN 2019, avait pour objectif de soulever le trophée 43 ans après. Hervé Renard, de son côté, voulait également décrocher son troisième titre continental. Mais, très tôt, ces deux rêves se sont estompés.

Éliminés par le Bénin dans les tirs aux buts (2-4), les Lions de l’Atlas doivent encore attendre quelques années avant un 2ème sacre en Coupe d’Afrique des Nations. Malgré qu’il y ait deux choses positives à signaler sous Hervé Renard, le bilan global parait négatif.

En conférence de presse, le sélectionneur des Lions de l’atlas Hervé Renard assume cet échec. « Nous savions que le match sera difficile et nous nous sommes bien préparés. Mais nous avons échoué à trouver les bonnes solutions. Je suis responsable de cette défaite, et je le dis devant tout le monde. Nous étions prêts pour tous les scénarios. Aujourd’hui, on pouvait mieux faire. Je ne peux rien dire de plus. J’ai perdu… » a-t-il laissé entendre.

Pour Hervé Renard, c’est la fin d’une aventure au Maroc, lui qui croyait pouvoir décrocher une troisième CAN avec un troisième pays (après la Zambie en 2012 et la Côte d’Ivoire en 2015). Pour certains, c’est l’élimination de trop et Hervé Renard devrait quitter. L’intéressé réponds: « Ce n’est pas le bon moment de parler de ça (son futur) », avait-il dit plus tôt. « Ça fait trois ans et demi que je suis au Maroc, avec des joueurs qui m’ont beaucoup donné. Ce soir, il est 21h20, il est encore tôt. Tranquille, on va rentrer à l’hôtel. Malheureusement, il va falloir faire nos valises. Et puis avec la déception avec les jours qui vont s’écouler, chacun prendra les décisions qu’il doit prendre en son âme et conscience. »a déclaré le technicien français.

Avec Hervé Renard, le Maroc retrouve le deuxième tour de la CAN en 2017 après 2004 et se qualifie le 11 novembre 2017 pour la Coupe du monde 20 ans après.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.