CAN 2019 – Bénin vs Sénégal: le président de la HAAC, Adam Boni Tessi, parle de la performance des Écureuils

Demain, mercredi 10 juillet s’ouvrent les quarts de finale et, à l’affiche, c’est l’équipe des Écureuils du Bénin qui affrontera le troisième lion de cette CAN : l’équipe des Lions de la Téranga du Sénégal. Déjà, au niveau de chaque instance ou de chaque nation des voix s’élèvent pour s’attribuer la victoire ou pour faire l’éloge de leur équipe, comme ces propos recueillis du président de la HAAC du Bénin, Adam Boni Tessi, par nos confrères de frisson radio.

Encore une fois, les Ecureuils affronteront les lions. Après les Lions indomptables du Cameroun, les Lions de l’Atlas du Maroc, ce sont les Lions de la Téranga du Sénégal que les Écureuils du Bénin affronteront demain mercredi 10 Juillet au cours du match d’ouverture de la troisième levée (les quarts de final).

Et comme de coutume, chaque nation tire le drap de son côté et s’approprie la victoire avant le match ou parle de la performance de son équipe. Si les Sénégalais veulent préparer du yassa avec les Écureuils, au Bénin, c’est le troisième lion qui sera abattu par ces derniers. C’est l’avis de certaines voix des autorités béninoises, comme celle du président de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC) qui est convaincu qu’au regard de la performance des Écureuils il est indéniable qu’ils puissent gagner ce match. Au cours d’un entretien accordé à frissons radio, le patron de régulation des organes de presse au Bénin, Monsieur Adam Boni Tessi, dit :

 « Je suis très, très, très émerveillé par leur performance pour dire que je félicite tous ceux qui ont pu mettre la rigueur pour sélectionner ses joueurs, parce que ça manquait beaucoup. Un peu partout c’était le laisser-aller, cette fois-ci la sélection a été très rigoureuse et les résultats sont là, tout le monde en est fier. Nous avons toutes les chances intactes. Toutes les équipes que nous avons rencontré, personne ne nous croyait, mais le résultat est là donc aujourd’hui, je n’ai pas d’état d’âme au contraire, je suis très à l’aise en me disant que la performance des Écureuils sera à la hauteur de l’espérance que le pays met en ses joueurs et je suis convaincu que le résultat sera en notre faveur. Je ne suis pas quelqu’un de pessimiste, je crois à travers ce que j’ai vu jusqu’ici, je me dis que nous aurons quand même la victoire, nous allons gagner ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus