C.I- Réforme de la commission électorale indépendante: Alassane Ouattara met à dos l’opposition

En Côte d’Ivoire, la réforme de la commission électorale est au centre des discussions entre l’opposition et le pouvoir. Après six mois de vives concertations, un projet de loi sur la CEI est enfin déposé sur la table des députés.

En pleine préparation pour la présidentielle d’octobre 2020, les différents acteurs de l’échiquier politique ivoirien et ceux de la société civile cherchent à se mettre d’accord sur la réforme de la commission électorale indépendante (CEI). Mais selon le document mis sur le bureau du parlement, la nouvelle formule de la commission électorale proposée par le gouvernement fait quasiment consensus contre elle. Composé de 15 membres, dont 6 du côté de la majorité, ou nommés par le pouvoir, 6 issus de la société civile et trois issus des partis d’opposition ne convainc pas certaines formations.

Présidence APF: Guillaume Soro perd la bataille face à Ouattara et Soumahoro à Abidjan

« Ce projet du gouvernement maintient la mainmise de la majorité présidentielle », dénonce Pascal Affi N’Guessan. Le président du FPI dissident a participé au dialogue politique et appelle à sa poursuite pour parvenir à un consensus. Même son de cloche chez EDS, la plateforme politique que comprend notamment le FPI. « Nous demandons des personnalités de la société civile, qui inspirent confiance et soient réputées pour leur indépendance. C’est important notamment dans les commissions locales ou la plupart des incidents ont été enregistrées lors des dernières élections », plaide Abraham Yaurobat. Pour l’heure, le FPI aile Gbagbo et le PDCI de Henri Konan Bédié ne se retrouvent pas à travers cette CEI qui s’apprête à prendre place. Pour rappel, l’élection présidentielle aura lieu en octobre 2020, avait annoncé Alassane Dramane Ouattara lors d’une sortie à Abidjan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus