Bénin : la demande Sacca Lafia aux partis politiques n’a aucun sens juridique, selon Kato Attita

Le ministre de l’intérieur Sacca Lafia en demandant à certains partis politiques d’exclure certains de leurs membres pour pouvoir exister juridiquement, n’est pas sérieux. C’est l’essentiel à retenir des déclarations de Me Kato Attita invité ce dimanche 21 Juillet 2019 dans l’émission socio politique « Sans Langue de bois ».

Le dialogue politique tant prôné pour un retour à la paix au Bénin a mal démarré.  L’invitation adressé aux partis politiques par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon pour discuter autour de l’obtention du certificat de conformité n’a pas fait évoluer le débat. La rencontre avec le ministre de l’intérieur qui a suivi la séance de travail avec le président de la République met plusieurs responsables de partis politiques dans l’embarras.  En effet, il leur est exigé de récréer leur parti politique tout en excluant certains membres influents du parti. Une décision jugée anachronique par le praticien de droit, Me Kato Attita.

Bénin: l’USL oppose un refus ferme aux nouvelles exigences du Ministère de l’Intérieur

Invité ce dimanche 21 Juillet 2019 dans l’émission socio politique « Sans Langue de Bois » de la chaîne de  Radio « Soleil FM », Me Kato Attita n’est pas allé dans la dentelle en attaquant la demande du ministre Sacca Lafia aux partis politiques en quête de récépissé de conformité. « Cette demande n’a aucun sens juridique » martèle –t-il. Le praticien de droit fonde son argumentaire sur le fait que cette demande du ministre n’est rien qu’une violation des droits de l’homme car elle remet en cause la présomption d’innocence.  Sur le cas de l’opérateur Sébastien Ajavon, c’est comme s’il lui est demandé de renoncer librement à ses droits en rejetant une décision de justice qui pourtant est en sa faveur, indique Me Kato Attita qui rappelle que la condamnation du président d’honneur du parti union sociale libérale par la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (usl) a fait l’objet de cassation par la cour africaine des droits de l’homme. Le juriste conclut qu’il s’agit ni moins ni plus d’une négation inexplicable.

10 commentaires
  1. Amoussa dit

    J’encourage le beninwebtv.com pour les informations salutaire alors je vous préviens de continuer votre travail sans regarder les critiques du benin le peuple beninois avec bcp de respects pour ne savent pas ceux quils veulent rellement merci pour vos infos que dieu vous bénisse amen

  2. Ledoux dit

    Azanai a dit que son Parti Politique ne souffre pas d’existance. Et il ajoute en disant que ceux qui sont alles a cette rencontre perdent seulement leurs temps.
    Moi je ne vois pas du serieux dans ce que saka dafia demande. le gouverment a peur. Je suis sur et certain que talon

  3. Fracasse dit

    Ils peuvent recommencer à aboyer, bêler ou beugler, les textes seront appliqués. N’en déplaise aux avocats véreux et aux politiciens voyous qui croient qu’ils peuvent piétiner les lois du pays. L’ère des partis de délinquants est révolue et tant pis pour ceux qui vont encore une fois se faire hara kiri

    1. resistance dit

      fracasse tu es malade tu a chance que je te connais pas

      1. Fracasse dit

        Hahahaha!!! Petit plaisantin!!!! Vous savez ce qu’on appelle résistance? Tu crois que c’est pour les voyous?

  4. sultan aziz dit

    les leaders de l’opposition….toute tendences confondues…perdent leur temps….et aussi font perdre le temps…au peuple..

    Tous les beninois…savent ceux à qui ont a à faire..

    Un mot d’ordre..seulement….et ces imposteurs…font prendre la fuite….en une seule journée

  5. sultan aziz dit

    personnellement je crois..pas à une quelconque…dialogue nationale…!!!

    Et si il va avoir dialogue nationale…la question principale…sera comment…s’en débarraser….des fons..de notre nation…

    Car en effet….ils ne peuvent vivre qu’entre eux…..puisque donc…ils sont incapables d’etre avec les autres…voire meme entre eux…

    Le malheur du benin…ce sont les fons

    1. TOUTOUOLA dit

      Je te souhaite d’être aveugle§ comme ça quand tu ouvriras tes yeux, tu n’auras pas honte de voir tous ce qui a déjà changé et l’avancée du pays depuis que tu t’es endormi avec ta jalousie et ta haine merdique t’on aveuglé….!
      Vous devriez le remercier pour avoir été le garant dans l’ombre de vos libertés individuelles. Sa surpuissance financière aurait pu le rendre plus vicieux et scélérat que vous le croyez, mais il a juste profité du système de gouvernance bancale et corrompu pour faire des affaires. Quand il en a fini avec les affaires, il a décidé d’être au devant de la scène pour rectifier ce qu’il estime être un danger sans nom pour le pays.

  6. DODJIVI dit

    Se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique… Avec des avocats de cet acabit, l’opposition a de belles années sans accès aux lustres du pouvoir…. Bientôt, les municipales et locales sans l’opposition, les présidentielles de 2021 sans l’opposition….
    Mettez-vous en règle et trouvez les moyens de contester le pouvoir de Talon de façon légale au lieu de recourrir aux chasseurs tribalistes comme le recommande Aziz le djihadiste et ethnocentriste peulh.

  7. TOUTOUOLA dit

    L’ancien système a été pulvérisé de la meilleur des manières. Seul la loi se dresse sur le chemin des corrompus non répentis. La nouvelle carte politique au niveau des partis devrait être plus acceptable.
    Sans déconner, presque 300 formations politiques sans franchement de représentativité nationale pour un pays de 11 millions d’habitants dont moins de 5 millions sont en age de voter. Il fallait sortir de ce désordre.
    Pour les municipales et les locales, il y aura plus de votants avec la résolution des problèmes d’acte de naissance et d’identité.Au plus profond du bénin, un citoyen pourra désormais jouir de son droit inaliénable de vote, car il a une identité qui fait de lui un citoyen reconnu par la nation. VAMOS! WE CAN CHANGE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus