Afrique du sud : l’audience de Zuma sur des accusations de corruption suspendue

La commission d’enquête sur les allégations de corruption contre l’ancien président sud-africain, Jacob Zuma, et d’autres hauts responsables a été ajournée à vendredi matin.

Cette décision fait suite à une plainte déposée par les avocats de M. Zuma, selon laquelle l’équipe juridique de l’enquête avait procédé à un contre-interrogatoire de l’ancien chef de l’Etat, ce qui était contraire à l’esprit de l’invitation à témoigner.

Le juge Raymond Zondo, qui préside l’enquête, a ajourné la procédure pour donner aux équipes d’avocats le temps de trouver un « terrain d’entente ». Zuma, ancien président de l’Afrique du sud, est accusé de corruption en collaboration avec la puissante famille Gupta durant tout le temps de son mandat à la tête du pays. Des allégations que ce dernier nie en bloc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus