Afrique: après le Nigéria, le Bénin rejoint la Zone de libre-échange continental (officiel)

« Le Bénin signera à Niamey l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine ». C’est l’annonce faite le 05 juillet par Albert Muchanga, Commissaire au commerce et à l’industrie de la Commission de l’Union Africaine.

C’est désormais officiel. Le 07 juillet 2019, lors du Sommet de l’Union Africaine qui se tient à Niamey au Niger, le Bénin va acter son adhésion à la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Le pays deviendra le 54è Etats signataires après le Nigéria (53è). L’Érythrée reste le seule pays africain toujours réticent au texte de la ZLCEA.

Rappelons que le Bénin était exigent sur les obligations des Etats parties dans la ZLECA. Dans un communiqué, le Gouvernement béninois avait estimé nécessaire des études préalables approfondies avant la ratification du texte. Le pays avait donc différé sa signature de l’accord en proposant la mise sur pied d’un comité d’experts pour définir une feuille de route adéquate avec les obligations précises des Etats parties.

Selon certaines indiscrétions, le Bénin aurait finalement accepté signé l’accord de la ZLECA après une offensive diplomatique du président nigérien Mahamadou Issoufou, président en exercice de la CEDEAO, considéré comme l’un des principaux défenseurs de la ZLECA.

Le port de Cotonou est la principale porte commerciale du Niger avec le reste du Monde. Récemment, les deux pays ont initié un projet de construction de pipeline pour l’exportation du pétrole nigérien via le port de Cotonou. L’absence du Bénin dans la ZLECA pourrait donc fragiliser les rapports économiques entre les deux Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus