gaetane

Sabi Korogoné:  » L’opposition à Patrice Talon pour un compatriote est une obligation »

Sorti de prison ce dimanche 2 Juin 2019, Sabi Sira Korogoné n’a pas perdu le sens de son combat. Dans un entretien qu’il a accordé au média en ligne « Banouto », le porte parole de l’initiative de Nikki entend continuer son combat car selon lui, faire de l’opposition à Patrice Talon est une obligation patriotique.

Après 8 mois passés en prison, pour des faits d’incitation à la rebellion, injure avec motivation raciale, le porte parole de l’initiative de Nikki, Sabi Sira Korogoné a enfin recouvert sa liberté d’aller et de venir. Le temps passé en détention n’a rien affecté de la liberté du jeune combattant qui annonce des luttes futures contre le régime du Président dont le mode de gouvernance n’a rien changé du quotidien des béninois. « L’opposition à Patrice Talon pour un patriote est une obligation. on ne peut pas continuer à tout accepter » martèle-t-il.

Et ce n’est pas des arguments qui manque au jeune combattant pour justifier sa détermination à continuer la lutte contre le régime de la rupture qui n’a su apporter aucun changement dans la vie des béninois.  » Qu’est ce qui a changé » s’interroge-t-il comme pour justifier sa position.  » Est ce que nos peines ont disparu? Est ce que nous avons été écouté?  » s’est-il interrogé.

Pour Sabi Sira Korogoné, le Bénin à une image à défendre et ceux qui aspirent à occuper des hautes fonctions de décisions ne doivent pas accepter toutes les compromissions. « …Pour quelqu’un comme moi qui aspire à être parmi les dirigeants, il ne faut pas accepter tout. Les compromissions ne sont pas une bonne possologie. », a t-il laissé entendre.

9 commentaires
  1. P. Kassa dit

    Bon courage mon frère. Je partage pleinement ton avis. Cependant il faut mener une lutte très calculée pour ne pas tomber, je dirais retomber dans les pièges de l’ennemi qui reste très aguerri!
    Toutes nos compassions pour ces moments tristes et dures que tu as dû endurer.
    Vive la jeunesse consciente!
    Vive le Bénin!

  2. ATAKOUN dit

    M. KOROGONÉ n’est pas au dessus de la loi. Pourquoi il s’en prend au président de la République. Il répète les mêmes erreurs il finira encore derrière les barres. Dans la démocratie les lois sont à respectées.

  3. Dona dit

    ATAKOU, les lois sont à respecter. Mais quand Amoussou Bruno fait des déclarations incendieres, les lois ne sont pas à respecter, ou quand Sacca Lafia menace de bruler ou de fracasser les gens, il n’y a pas appel à la violence. C’est ce que vous appelez respecter la loi ? On ne mourra pas, nous allons resister aux monstre à visage humain. Et vous tous ses sbirs vous serez confus très bientôt

    1. ATAKOUN dit

      Cher Ɖona, je ne suis contre personne, dans un pays de droit lois vont être respecter. Moi bientôt 40 ans que je vis à quelque part en Europe les choses ne se passent pas comme vous croyez. Tu me disais : Amoussou et Saka ont dit, c’est toi qui le dit. Laissons le droit faire son chemin. Merci

  4. Paix et bien dit

    Tout à faire d’accord.

  5. SAS dit

    Voilà un jeune qui aurait pu compétir, demander et obtenir le suffrage du peuple et aller colorer un peu ce parlement.
    Je réalise que 8 mois d’emprisonnement et de bâillonnement n’ont pas eu raison de sa détermination à s’affranchir de son bourreau.
    Tout un symbole pour la jeunesse.
    C’est Sankara qui a dit :
    « L’esclave qui n’est pas capable d’assurer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort….
    … Seule la lutte libère !»

  6. Florian dit

    Si pour Sabi rien n’a changé à l’ère de la rupture tel ne fût pas le cas chez les jeunes matures et conscients qui soutiennent les actions du president Talon. Korogoné retient ceci dans ta tête , force doit rester à la loi car personne n’est au dessus des lois à cet effet cesse de nous dire que tu defends la democratie beninoise mais plutôt l’interèt personnel.

  7. magbedo dit

    Vous pensez que c’est quand on insulte ou quand fait du bruit qu’on est bon démocrate ou défenseur des droits de l’homme?
    Détrompez vous. Les tonneaux vides font du bruit. Le bien n’aime pas le bruit.
    D’ailleurs le fait de dire déjà  »opposition à Talon  », ne fait pas de lui un bon politicien. Mais anarchiste, c’est ce qu’il est. On s’oppose à un système politique et non à un homme.

  8. Founkè dit

    Chers tout ce qui me rejouis . c ‘est que dans la vie rien n’est éternel ,tout est éphémère . Et que en voulant poser un acte il faut avoir la crainte de Dieu car nul ne sait ce que drmain sera fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus