gaetane

Procès putsch manqué au Burkina Faso: le verdict est tombé pour Diendéré et Bassolé

Au Burkina Faso, le long procès de tentative de coup d’Etat a connu son verdict. Les généraux Gilbert Diendéré et Djbril Bassolé, deux cerveaux du putsch manqué et leurs coaccusés ont été fixés sur leur sort.

Le parquet militaire a requis la prison à vie contre les deux généraux de l’armée Burkinabè considérés comme les cerveaux du putsch manqué. En effet, Gilbert Dienderé, ex-chef d’état-major particulier de la présidence et Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères sous Blaise Compaoré doivent être rétrogradés du titre de général selon le parquet. Pour ce qui est de leurs complices, les peines varient en fonction du rôle ou de l’implication de l’accusé dans cette opération. Ainsi, des peines allant de 5 à 25 ans de prison ferme ont été requises contre plusieurs autres accusés.

 Ce qui leur est reproché

Plusieurs charges sont retenues contre les putschistes. Spécifiquement, les deux généraux sont poursuivis pour « attentat à la sûreté de l’État », « complicité d’attentat à la sûreté d’État », « meurtres », « coups et blessures » et « incitations à commettre des actes d’indiscipline et trahison ». Selon le procureur du tribunal militaire, le général Gilbert Dienderé est le principal instigateur du coup d’État. Au total, 84 accusés ont été jugés dans ce procès marathon débuté en février 2018. Ce coup de force avait coûté la vie à 14 personnes. On en dénombre aussi 270 blessés selon Jeune Afrique.

3 commentaires
  1. Dine le Président dit

    Force doit rester à la loi.

  2. Zabre dit

    votre information st décevante. depuis quand est que un procureur prononce un verdict. sachez informé vos lecteurs. le procureur requiert une sanction et il appartient aux juges d’en décidé. pour ce qui nous concerne ici, les avocats des poursuivis doive plaidé, et s’est se qu’ils ont commencé aujourd’hui. se n’est qu’après leur plaidoirie que les juges vont prononcer les peines.

  3. Cocody 2020 dit

    Tout à fait frère. Je suis entièrement d’accord avec toi. Puisque le verdict est toujours annoncé par la cour. Nous avons affaire à des journalistes qui tapent sur leur propre tam-tam, et qui dansent en même temps

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus