Nigeria – Triple attentat: l’ONU réagit

Dans un communiqué publié dans la soirée du lundi 17 juin 2019, le coordonnateur humanitaire des Nations unies au Nigeria a condamné le triple attentat-suicide attribué aux islamistes de Boko Haram qui a fait 30 morts et plus de 40 blessés le weekend dernier dans le Nord-Est du pays.

L’Organisation des Nations Unies n’est pas restée indifférente à l’hécatombe humaine qu’a subie le Nigéria le week-end dernier dans un acte terroriste dans la partie Nord-Est du pays. Pour Edward Kallon, les citoyens de la région lourdement frappée par les trois attentats ont malheureusement vécu une fois de plus une journée sombre et très désagréable : « C’est un autre jour terriblement triste pour les civils du nord-est du Nigeria et pour les humanitaires qui travaillent pour les aider », a-t-il fait savoir.

A l’instar du président Buhari qui a condamné ses actes de terreurs et de violences barbares, l’ONU et ses partenaires déplorent les actes de violence odieux et demandent que les responsables de ses attaques soient rapidement traduits en justice tout en souhaitant aussi que les blessés aient “accès aux soins médicaux urgents dont ils ont besoin”.

30 morts…

Selon Daily Trust, “trois kamikazes, deux femmes et un homme, ont fait exploser leurs bombes artisanales, près d’un café et d’un lieu où étaient diffusés des matchs de football en face du dispensaire de la localité de Mandarari, à Konduga”. Le bilan du triple attentat s’élève à 30 morts. Pour l’heure, l’acte terroriste n’a pas été revendiqué mais il porte la marque des jihadistes de Boko Haram restés fidèles au chef historique du groupe, Abubakar Shekau.

Le Nigéria fait face aux attaques terroristes de Boko-Haram depuis quelques années. Malgré la motivation du gouvernement et la détermination des forces de l’ordre à éradiquer ce mal, les menaces ne cessent de s’accroître.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus