---Publicité---

Cames: voici la teneur de la sanction contre Dandi Gnamou, Ibrahim Salami et autres

Le conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames) a bel et bien sanctionné des universitaires lors de sa 36è session tenue à Cotonou du 27 au 30 mai 2019. Six professeurs d’université ont écopé de sanctions allant de suspension à l’annulation de grade.

Il s’agit de Dandi Gnamou, Ibrahim Salami, Robert Dussey, Komla Dodzi Kokoroko, Adama Kpodar et Djedjro Francisco Meledje. Professeur titulaire à l’Université de Lomé, Robert Dussey est coupable, selon la décision du Cames, de plagiat. Il lui est reproché d’avoir copié un travail du professeur gabonais Pierre Nzinzi sans son avis préalable. Par conséquent, il est suspendu de toute participation aux programmes du Cames pour une durée de douze mois.

--- Publicité---

Dandi Gnamou, quant à elle, a écopé de trois différentes sanctions. Primo, son grade de professeur titulaire à l’université d’Abomey-Calavi est annulé au motif qu’elle avait produit des documents d’encadrement de thèse produits de façon irrégulière et non conforme à la déontologie. Aussi, lui est-il reproché son implication dans un réseau usant de pratiques non conformes aux règles de déontologie de l’institution. En conséquence, elle est interdite de toute participation aux programmes du Cames pour une durée de trois ans. Elle n’a plus qualité à authentifier ou certifier des documents destinés à l’institution pour la même durée.

Ibrahim Salami, coupable de plagiat, est interdit de participation aux programmes du Cames pour une durée de trois ans. Il s’est approprié le cours du droit administratif du Dr. Philippe Noudjènoumè à l’insu de celui-ci, indique le rapport de l’institution. Komlan Dodzi Kokoroko de l’université de Lomé, pour avoir signé des documents non conformes au professeur Gnamou est interdit de toute participation aux programmes du Cames. Il est disqualifié pour authentifier ou certifier tout document en destination pour le Cames.

Même sanction pour les professeurs Adama Kpodar et Djedjro Francisco Meledje. Respectivement de l’université de Lomé et de la Côte d’Ivoire, ils ont fait deux rapports identiques sur le dossier d’inscription de Ismaila Madior Fall sur la liste d’aptitude aux fonctions de professeur titulaire. Pendant trois ans, ils ne prendront plus part aux programmes du Cames. Les décisions signées par le président du conseil, Jacques Fame Ndongo, seront suivies et exécutées par le secrétaire général de l’institution panafricaine.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus