Bénin: un homme pris en otage par la boue à Akassato libéré par les sapeurs-pompiers

La promptitude des sapeurs pompiers a sauvé la vie d’un homme à Akassato un arrondissement situé dans le département de l’Atlantique. Cette personne selon les explications données par le chef quartier a été retenue prisonnier dans la boue.

[su_heading size= »17″]A lire aussi:Bénin – Drame à Karimama: Boni Yayi apporte son soutien aux familles éplorées [/su_heading]

L’arrondissement d’Akassato dans la Commune d’Abomey Calavi dans le département de l’Atlantique a été le théâtre d’un fait insolite. Un homme est retrouvé prisonnier dans une boue. La scène s’est produite ce mercredi 12 Juin 2019 au quartier de Agonmey Fongbo dans l’arrondissement d’Akassato.

Face à ce spectacle où l’homme gisait dans une grande boue, le chef quartier de Agonmey Fongbo a fait appel aux sapeurs-pompiers pour l’extirper du piège dans lequel il s’est laissé prendre. Une fois libéré du lien qui le maintien prisonnier, il fut envoyé dans un centre de santé où il a reçu les premiers soins.

3 commentaires
  1. sultan aziz dit

    qu’est ce qu’il parti faire..dans de la boue..!!

    C’est pas clair..cette histoire..!!

    les sapeurs pompiers devaient..lui poser la question..s’il est rupturien ou non…

    s’il est rupturien..il fallait le laisser..sur place..

  2. Dine le Président dit

    J’ai l’impression que mon frère AZIZ devrait se soigner d’une maladie qui le dérange. Une haine incontrôlée lui fait perdre la raison.

    1. sultan aziz dit

      ma maladie..est une obssession…anti..666..anti rupturienne..!!!

      le diagnostic..est déjà établi

      de plus..on m’a presctit..une petite convocation..et un séjour à missérété….

      mais ce jour..le benin sera en mille morceaux….parce….je me présenterai..à la police…en boko haram….et…personne ne pourra établir..un pv..boum..boum…!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus