Bénin – Supposée drogue dans le corps des manifestants: Azannaï adresse une série de questions à Hounkpatin

La situation des personnes interpellées lors des manifestations post-électorales des 1er et 02 mai 2019 préoccupe l’ancien Ministre de la défense, Candide Azannaï. A la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 10 juin 2019, il a dénoncé le “traitement inhumain et dégradant” dont feraient l’objet ces personnes sans manquer d’interpeller le Ministre de la santé par une série de questions.

Les déclarations du Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin lors de sa sortie médiatique, en date du jeudi 09 mai dernier n’ont pas laissé indifférent l’ancien Ministre Candide Azannaï. En effet, ces déclarations font état, après analyses toxicologiques, de la présence des substances psychotropes dont une substance active du chanvre indien, dans le corps des individus arrêtés lors des violences post-électorales des 01 et 02 mai dernier.

Pour le Président du parti, Restaurer l’Espoir, ces déclarations sont d’une “extrême gravité”. Car, selon lui, le Ministre de la santé n’est pas le Procureur de la République pour tenir de tels propos dans un contexte aussi sensible que celui que traverse depuis peu le Bénin. Mieux, souligne-t-il, toutes les personnes interpellées bénéficient toujours de la présomption d’innocence. Candide Azannaï n’a pas manqué de lui adresser une série de questions.

Comment le ministre a pu retrouver la drogue?”, s’est interrogé avant de poursuivre: “A-t-il prélevé leurs sangs ? Est-ce que c’était sur leurs autorisations ou ont-ils été contraints ? Est-ce qu’on a prélevé leurs sangs devant leurs avocats ? A t- on le droit de prendre le sang d’un individu sans son consentement ? Est-ce que les sangs prélevés l’ont été sous scellés devant témoins?”.

Voilà, autant de questions qui, sans nul doute, amènera le Ministre de la santé à monter au créneau afin de situer davantage les uns et les autres sur ce dossier.

2 commentaires
  1. Acharaf dit

    En tous cas il doit repondre à ces questions.

  2. Ledoux dit

    Ils ne repondent a rien ce GouV de la Rupture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.