Bénin: les enfants d’un député enlevés puis relâchés, son véhicule emporté

Dans la soirée du jeudi 30 mai 2019, des individus encore non identifiés ont fait irruption au domicile du député Nazaire Sado à Fidjrossè pour emporter son véhicule. Alors que son chauffeur rentrait avec les enfants de l’honorable, ils ont été accueillis par les présumés braqueurs qui les ont finalement conduit à la hauteur d’Ahozon où les victimes ont été abandonnées sans la voiture Toyota Fortuner.

Une scène inhabituelle s’est produite au domicile du député Nazaire Sado qui serait en voyage au moment des faits. Selon les informations reçues, des individus mal intentionnés ont emporté son véhicule Toyota Fortuner après avoir pris en otage pendant un moment ses enfants et le chauffeur qui étaient à bord du véhicule.

En effet, les enfants rentraient de l’école accompagnés du chauffeur comme d’habitude. Mais contre toute attente, ils auraient été surpris au portail par les présumés braqueurs. Injonction aurait été faite au chauffeur de conduire le véhicule à la destination qui lui est indiquée sous menaces.

Selon les témoignages, le chauffeur s’est exécuté sans riposte. Il conduit les présumés braqueurs et les enfants jusqu’à la hauteur d’Ahozon, où il aurait été bastonné et abandonné en compagnie des enfants sans le véhicule. Aux dernières nouvelles, les enfants et le chauffeur ont été récupérés par le garde corps, et se portent actuellement très bien.

14 commentaires
  1. sultan aziz dit

    actes…condamnables certes……mais…qui selon les renseigenemnts.vont se multiplier..

    les députés illégitimes…de ruses et de rages…ont tous mis en balances leur vies…et celles de leurs proginitures…

    666 a mis la merde…dans ce pays…il ne récoltera les conséquences

    1. Arnold dit

      et toi tu penses que sous ton pseudonyme (sultan) ta vie et celle de tes proches ne sont pas menacees? l’illegitimite de yayi KO a t’elle balancer sa vie et celle de ses proches? la merde des 10 annees sous le regne de yayi avec la tuerie des policiers lors des braquages reccurents tu etais ou toi? tu penses vraiment que ces presumes braqueurs ne seront pas retrouves ??? je suppose que tu vis dans la jungle sans technologie je me demande meme avec quoi tu ecris tes commentaires pubertes!

  2. Arnold dit

    et toi tu penses que sous ton pseudonyme (sultan) ta vie et celle de tes proches ne sont pas menacees? la merde des 10 annees sous le regne de yayi avec la tuerie des policiers lors des braquages reccurents tu etais ou toi? tu penses vraiment que ces presumes braqueurs ne seront pas retrouves ??? je suppose que tu vis dans la jungle sans technologie je me demande meme avec quoi tu ecris tes commentaires pubertes!

  3. Amos dit

    Ceux qui ont commandité les manifestations violentes de Kilibo, Savè, Bantè, Manigri et Cadjèhoun pourraient bien être responsables de ces actes criminels à écraser sans pitié. Quand ça devient du terrorisme, ce n’est plus de l’opposition. Force reste et restera toujours à la loi. Tout ça parce que des gens ne peuvent plus ni voler, ni frauder, ni tricher impunément ?

  4. Hounsou Segbegnon Antoine dit

    Amos ou bien vous êtes acheté ou vous n’êtes pas beninois, un vrai. Ces députés pkayo méritent bien ce qui leur arrive. Qu’est-ce que vous croyez ? Le Benin, ce n’est ni le Rwanda, ni le Togo. Vous voulez faire de l’importation au Bénin. Si vous faites ce que quelqu’un n’a jamais fait, vous verrez ce qui n’est jamais arrivé!

  5. Tchede dit

    Je croix que le système partisan que Amoussou Bruno et son dauphin Talon veulent éradiquer au bénin en organisant tous ces bordels a pris son essor maintenant.

  6. Tchede dit

    Je croix aussi qu’on ne plante pas un arbre venimeux et espérer y récolter du blé. ??????
    Sauf si je me trompe ?

  7. Florian dit

    C’est l’opposition qui est le commanditaire de cet enlèvement , nous invitons la justice a se saisi du dossier pour mener une enquête afin que ces delinquants soient retrouvés.

    1. Pierre dit

      Rien ne prouve que c’est l’opposition les commenditaires. Et rien ne prouve que c’est à cause de la crise que tout cela se passe . laissons la justice faire sont travail d’abord avant de jugé. Dieu merci que les victimes son encore en vie rendons grace à Dieu. Notre pays gagnera

  8. Tchede dit

    Oui tout à fait quand ça devient affaire d’enfants de député illégitime, on vise l’opposition et on saisi la justice.
    Les pauvres tuées le 02 mai 2019 n’ont-ils pas de défenseur aussi. ????

  9. Tchede dit

    Des arrestations arbitraires, des interpellations, des intimidations de tout genre, des chasses au sorcières, des meurtres, du terrorisme commandité par ce gouvernement en plus de la sape à la démocratie et pour finir la prise en otage de notre Assemblée Nationale, tous les crimes seront jugé.

  10. Soleil d'Afrique dit

    A force d’accuser l’opposition, on risque de passer à côté de la vérité. Laissez les enquêteurs faire leur travail.

  11. Fido dit

    Donc ils menacent les familles des honorables députés maintenant. C’est de vrais lâches ceux là. Ils doivent être identifié et mis hors d’état de nuire. Le gouvernement doit aussi vite mettre en exécution son projet qui visait à mettre des caméras partout.
    Des gens sont incapables d’aller aux élections et ils jouent aux brigands maintenant

  12. Atchossou dit

    n’oubliez pas qu’ici est le Bénin. On ne lui échappe pas complètement. Soit l’un ou l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus