Bénin – Départ de Boni Yayi: le Prd exprime son satisfecit

Dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, la résidence de Thomas Boni Yayi à été libérée par les éléments des forces de sécurité permettant à l’ancien président béninois de quitter le pays pour se faire soigner. Satisfait de la libération du domicile de l’ex chef d’Etat et de son évacuation sanitaire, le Parti du renouveau démocratique (PRD) a adressé ses chaleureuses félicitations au président de la République, Son Excellence Patrice Talon pour sa magnanimité et son sens de l’humain.

Le Parti du renouveau démocratique (PRD) est très satisfait du dégel progressif de la crise politique en cours au Bénin. Après la libération de l’ex chef d’Etat, Boni Yayi et son évacuation sanitaire, le parti des ‘’Tchoco-Tchoco”, par son secrétaire général, Falilou Akadiri, a tenu à remercier le président de la République, Patrice Talon pour son engagement à faire régner la paix dans le pays.

” Le PRD adresse ses chaleureuses félicitations au président de la République, Son Excellence Patrice Talon pour sa magnanimité et son sens de l’humain : il vient de donner un premier contenu à son message du 20 juin 2019 en accomplissant ce geste de paix.” a indiqué le communiqué.

“Le PRD adresse également ses encouragements et ses félicitations à tous ceux qui, de près ou de loin, et d’une quelconque manière, ont contribué à cet heureux dénouement”, a poursuivi le communiqué.

“Le PRD exprime sa profonde compassion à toutes les victimes, civiles et militaires, des événements qui ont endeuillé le Bénin depuis le 1er mai jusqu’à ces derniers jours, à leurs familles et à leurs amis et adresse à l’ancien président Boni Yayi, ses vœux de prompt rétablissement.” a conclu le communiqué signé de son secrétaire général, Falilou Akadiri, en date de ce mercredi 26 juin 2019.

L’ancien président Thomas Boni Yayi, a quitté le  pays  samedi pour  raisons de santé, après deux mois de crise politique et de siège des forces de police autour de son domicile. Début juin, Thomas Boni Yayi avait reçu une convocation pour être entendu par un juge, que ses avocats avaient finalement refusé, arguant des problèmes de santé, en partie liés au stress du siège de son domicile par les forces armées.

2 commentaires
  1. QUENUM MESMIN dit

    VIVE LE BENIN.
    VIVE LA DEMOCRATIE.

    1. Voltaire dit

      Les prostitués politiques du bénin. Tous des leches cul.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus