Bénin: après les échauffourées d’hier, le CEP démarre dans le calme à Tchaourou

De violentes manifestations ont été enregistrées hier lundi 10 juin 2019 dans la commune de Tchaourou. Des affrontements entre agents de la police Républicaine et populations ont occasionné le blocage du passage sur certaines voies de la commune. Ces manifestations qui se sont déroulées la veille du CEP ont installé la psychose dans la tête des candidats et de leurs parents.

Plus de peur que de mal est-on tenté de dire car jusque-là, les épreuves de l’examen du CEP se déroulent normalement dans tous les centres de composition à Tchaourou. Selon le quotidien Daabaaru qui a fait le tour de la commune, aucun incident n’est enregistré. Toutefois, quelques absences sont notées dans le rang des candidats.

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Bénin: vives altercations entre policiers et populations à Tchaourou[/su_heading]

Pour prévenir d’éventuelles actes d’insécurité, les forces de l’ordre et des agents de santé sont déployés dans les centres de composition. Selon les informations reçues de certains témoins, l’intervention de la police pour l’arrestation de certains présumés auteurs des manifestations lors des élections législatives passées serait à la base des échauffourées survenues dans la commune hier lundi 10 juin 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus