---Publicité---

Sahara Occidental : vifs échanges entre le Maroc et l’Algérie concernant Tindouf

Lors du débat au parlement africain en Afrique du Sud sur la question des réfugiés, les délégations de l’Algérie, du Maroc et du Front Polisario ont eu un vif échange sur la situation humanitaire des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf, dans le sud-ouest algérien.

Le 13 mai à Midrand, en Afrique du Sud, une passe d’armes a eu lieu au parlement africain entre les délégations algérienne, marocaine et sahraouie sur la question des réfugiés de Tindouf. En effet, lors d’un débat sur les «Réfugiés, déplacés par la force, et rapatriés», les trois délégations ont échangé des propos virulents obligeant le Camerounais Roger Nkodo Dang, président du parlement, à intervenir pour calmer les esprits. Selon le quotidien marocain Al Ahdath Al Maghribia, les élus marocains ont affirmé en réponse au député algérien Hamid Boucharef qui évoquait «l’autodétermination du peuple sahraoui», que les «populations des camps de Tindouf sont séquestrées par des milices armées qui les utilisent pour faire main basse sur l’aide internationale, revendue sous forme de contrebande dans les marchés voisins».

--- Publicité---

Indigenous Sahrawi people react during the funeral of Western Sahara’s Polisario Front leader Mohamed Abdelaziz in Tindouf, Algeria June 3, 2016. REUTERS/Ramzi Boudina

 «Disparitions forcées, arrestations et tortures, usage de chars pour disperser les manifestants qui réclament la liberté de se déplacer et de s’exprimer… sont devenus le lot quotidien des populations sahraouies, utilisées par l’Algérie comme fonds de commerce pour détourner l’aide internationale», ont-ils ajouté selon la même source. Dans le même sillage, la délégation marocaine a interpellé les parlementaires de l’Union africaine «pour qu’ils demandent à l’Algérie les raisons qui l’ont empêchée de refuser un recensement des populations sahraouies de Tindouf, recensement exigé par la communauté internationale». Le 1er octobre 2018, dans son intervention devant la 69e session du comité exécutif du programme du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), à Genève, Abdelkader Messahel, le ministre algérien des Affaires étrangères de l’époque, a réagi aux accusations portées à l’encontre de son pays par le chef du gouvernement marocain concernant les conditions humanitaires dans lesquelles vivent les réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf.

L’Algérie «accueille, depuis plus de quatre décennies, des dizaines de milliers de réfugiés sahraouis et prend en charge l’essentiel de l’assistance et de la protection auxquelles ils peuvent prétendre en tant que réfugiés reconnus par les Nations unies», a-t-il affirmé. Le Maroc et le Front Polisario se sont réunis le 21 mars à Genève dans le cadre de la table ronde sur le conflit au Sahara occidental. Il s’agissait de la deuxième table ronde, après celle organisée début décembre 2018 au siège de l’Onu à Genève, qui avait mis fin à six ans d’absence de dialogue. L’Algérie et la Mauritanie ont participé à ces rencontres en tant qu’observateurs et pays voisins.

---Publicité---

2 commentaires
  1. sam dit

    Une fois de plus vous prenez un parti pris, celui de l’occupant du Sahara Occidental, (selon la Résolution de l’ONU de 1979), c’est à dire le Royaume du Maroc.

    Et vous méprisez l’Union Africaine ( et donc tous les africains, y compris les Béninois), en parlant du  » Front Polisario » en lieu et place de la « République Saharaouie », …MEMEBRE A PART ENTIERE DE L’UNION AFRICAINE ….Pitoyable .

  2. Babakar Sylla dit

    Les réfugiés saharouis sont tellement bien traités par le pouvoir algérien que le Haut-commissariat des réfugiés déplore dans ses rapports en ligne l etat de malnutrition qui sévit dans les camps. Cela paraît incroyable mais c est hélas vrai. Par ailleurs les agences de presse font état actuellement de répressions des contestataire à Tindouf. Que cache le pouvoir algérien en refusant de recenser les populations saharouis? Et pourquoi trouve t on l aide alimentaire pour les saharouis en vente sur les marchés mauritaniens ou algériens ? Bref, il y pas mal de zone d ombres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus