MoovInter

Niger: l’armée subit un lourd revers après une embuscade

Au Niger, au moins 17 soldats ont été tués et plusieurs autres sont portés disparus après que leur patrouille a été prise dans une embuscade par des hommes armés proches de la frontière malienne.

L’incident s’est produit mardi près de la ville de Tongo Tongo, dans la région de Tillaberi. C’est la même région où quatre soldats américains et cinq soldats nigériens avaient été tués lorsque leur patrouille conjointe a été prise dans une embuscade en 2017. Cette attaque a été revendiquée par des combattants d’un affilié de l’État islamique.

--- Publicité---

Les pays du Sahel font face ces dernières semaines à de violentes attaques contre les forces de sécurités et aussi contre des populations civiles en occurrence des personnes appartenant soit à une communauté précise, soit à une religion. Lundi, une attaque contre une église a fait un blessé, au lendemain de celle survenu au Burkina Faso avec la mort de six personnes dont le prêtre célébrant. Le président du Faso a souligné qu’il s’agit de manœuvres pour créer des conflits entre religions ou entre communautés ethniques de la région du Sahel.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus