MoovInter

Meghan Markle: l’éducation de son fils Archie lui sera certainement retirée

Le prince Harry et son épouse Meghan ont présenté mercredi 8 mai leur fils au public et à la reine, avant d’annoncer son prénom, Archie, un choix inattendu qui s’éloigne des prénoms classiques portés dans la famille royale. Connue pour ses manquements au protocole, la duchesse de Sussex s’est déjà prononcée sur l’éducation que le couple veut inculquer à leur enfant. Mais la famille royale ne se laissera pas faire. Archie fera bien évidemment l’objet d’une lourde surveillance.

Selon plusieurs médias britanniques, le prince Harry et Meghan Markle ont décidé d’élever différemment Archie. L’ancienne actrice hollywoodienne devenue duchesse de Sussex souhaite épargner à son fils Archie né le 6 mai dernier, du stress lié au protocole royal. Sur ce point, l’épouse du prince Harry s’est faite très claire : son enfant n’aura certainement pas la même éducation que son cousin George, destiné à devenir un jour le roi d’Angleterre.

--- Publicité---

Meghan Markle va devoir tirer un trait sur ses souhaits d’éducation

Le projet de la fille de Thomas Markle et Doria Ragland risque bien de tomber à l’eau, si l’on en croit Simon Morgan. Ancien garde du corps de la famille royale, il a expliqué au magazine Hello que le Baby Sussex aurait bien du mal à se détacher de son statut. La raison ? En tant que fils d’Harry et Meghan, il fera bien évidemment l’objet d’une lourde surveillance.

« Le nouveau bébé royal est déjà intégré dans le dispositif dans lequel sa mère et son père sont pris en charge », explique celui qui a désormais monté sa propre entreprise de sécurité. Contrairement à ses futurs camarades de classe, Archie d’Angleterre sera donc loin d’avoir la « vie normale » que souhaitent ses parents, puisqu’il fera l’objet d’une grande surveillance à chacun de ses déplacements : « Le dispositif se déploie et se contracte toujours en fonction de la menace et du risque (…) Archie en fera désormais partie, tout comme ça a été le cas pour les enfants du duc et de la duchesse de Cambridge », précise Simon Morgan.

N’en déplaise à Meghan Markle, qui voulait tant différencier l’éducation de son enfant de celle de Kate Middleton…

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus