Marathon de Londres 2019: des bouteilles en plastique supprimées

Pour limiter la prolifération des déchets plastiques, le marathon de Londres 2019 remplace les bouteilles d’eau par des capsules d’eau biodégradables. Une réussite écologique exemplaire.

Les organisateurs de l’édition 2019 du marathon de Londres ont fait un geste inhabituel à l’endroit de la planète. Pour réduire la production de plus de 200.000 déchets plastiques non dégradables, ils ont inventé des capsules d’eau zéro déchet. Fabriquées par l’entreprise Skipping Rocks Lab et baptisées Ooho, ces capsules d’eau sont en réalité de petite balle liquide très drôle. Ses membranes sont composées de gélatine d’algues brunes et de calcium et peuvent contenir jusqu’à 4 centilitres d’eau, soit l’équivalent d’une gorgée.

Des capsules biodégradables

Entièrement écologiques et très faciles à utiliser, ces capsules sont l’œuvre de trois étudiants en design industriel installés à Londres (capitale britannique).

Pour ce numéro du marathon de Londres, 30. 000 capsules d’eau ont été distribuées. Une fois l’eau consommée, ces capsules ne laissent aucune trace de déchet. Elles peuvent être jetées au sol pour se dégrader en seulement 7 jours contre plus d’un siècle pour les bouteilles plastiques.

Des plastiques évités en partie

Si l’invention des capsules a été la bienvenue, les bouteilles en plastique quant à eux n’ont pas rebroussées chemin. Leur spectacle a juste été en partie évité pour ce marathon de Londres. Comparativement à 2018, le nombre total de bouteilles en plastique est passé de 920.000 à 704.000 cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus