---Publicité---

Guinée Equatoriale: Bertin Koovi parle de ses conditions de détention et appelle à l’aide

Le Bénino-Equato-Guinéen Bertin Koovi, en détention depuis près d’un mois, commence par s’inquiéter. Il dénonce les conditions de son incarcération et appelle les institutions internationales au secours.

Vingt cinq jours après son dépôt à la prison la plus sécurisée de la Guinée Equatoriale, Bertin Sègbowè Koovi, président de l’alliance Iroko rompt le silence et parle des conditions dans lesquelles il passe son séjour carcéral. Depuis vingt cinq jours, dénonce-t-il, il n’a pas droit à un avocat. Il n’a pas de défense. C’est dire qu’il se défend seul devant les officiers de police judiciaire qui l’auditionne pour les besoins de l’enquête. Mieux, après vingt cinq jours de détention, Bertin Koovi avoue n’avoir pas rencontré aucun juge. Il ne sait à quelle sauce il sera mangé.

--- Publicité---

Sans avoir rencontré un juge pour connaitre le chef d’accusation qui pèse contre lui, il se déclare « prisonnier politique ». Il ira plus loin lorsqu’il écrira « je suis prisonnier d’opinion, puisque Talon reproche à la Guinée Équatoriale que j’ai pu faire des audios du 07 au 11 mai 2019« . C’est pour cette raison qu’il invite toutes les organisations de défense des droits de l’homme à lui venir au secours. Il prie toute personne pouvant lui porter une aide à saisir les organisations internationales et communautaires à l’instar de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (cedeao) , de l’Organisation des Nations-Unies (Onu) et de l’Union africaine (Ua).

---Publicité---

4 commentaires
  1. Seka dit

    Il n’a encore rien vu, le bandit! Intellectuel taré à la solde des puissances d’argent! Une ordure comme tous ses comparses sur le sol béninois!!!!

    1. Sèsè dit

      Je me pose la question de savoir si vraiment toi Seka tu est vraiment un béninois. Non je ni crois pas car on ne peut pas voir la démocratie de notre pays être balaigner du revaire de la main de la sorte. Et ce mettre à raisonné comme toi et certains d’entre vous ‘e fait.

      1. Ken dit

        C’est le début du commencement pour ce truand qui passe tout son discréditer son propre pays. Tu n’as encore rien compris, tu sais même demander secours. Je croyais que tu étais invincible, cancre

  2. Viera dit

    Tout ceux qui approuvent cet emprissonnent de Bertin sont autant tarés que le Chef de file

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus