---Publicité---

Gabon – Disparition de conteneurs: ministres et directeurs sous sanction

Le gouvernement gabonais veut rompre avec les vieilles habitudes. C’est ce qui ressort de la décision prise par le gouvernement ce jeudi 16 mai. Plusieurs têtes sont tombées suite à la disparition mystérieuse des conteneurs à Libreville. Des ministres du gouvernement sont sur la braise en attendant la fin de l’enquête judiciaire.

Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Libreville, portait à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, la disparition au Port d’Owendo de conteneurs placés sous mains de justice. C’était le 7 mai dernier. Aussitôt informé, le Premier ministre a ordonné au Procureur de la République de diligenter une enquête policière aux fins de retrouver lesdits conteneurs et d’établir les responsabilités de cette situation.

--- Publicité---

Les investigations policières et judiciaires ont révélé à ce jour « de graves et inadmissibles dysfonctionnements ainsi que des complicités actives et passives intolérables tant dans les administrations des Forêts et des Douanes qu’au niveau des Opérateurs Économiques de la filière bois », indique Nanette Longa Makinda, porte-parle du gouvernement. Pour mettre en pratique les textes de la République, le gouvernement a limogé plusieurs complices et acteurs de la disparition des conteneurs.

Il s’agit de Lin Madjoupa, Directeur de Cabinet du Ministre d’État, Ministre des Forêts et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat, Serge Rufin Okana, Secrétaire Général du Ministère des Forêts, Lucrèce Badjina, Directeur Général de la Forêt, Ginette Ngombe Mikiela, épouse Itoudi Bignoumba, Directeur Général des Industries, du Commerce du Bois et de la Valorisation des Produits Forestiers, Eurol Luce Mapaha, Chef de brigade Contrôle d’Owendo, Gislain Makita Indzando, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo, Grass Carine Okani, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo, Pierre Claver Mfouba, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Économie, Jeannot Kalima, Secrétaire Général du Ministère de l’Économie, Dieudonné Lewamouho Obissa, Directeur Général de Douanes et Droits Indirects, Jean Christian Ndong Bibang, Directeur Régional des Douanes Estuaire, Éric Damas, Directeur de Services de Surveillance des Douanes.

Des ministres mis en garde

Le Premier ministre a mis en garde les ministres de son gouvernement. « Les membres du Gouvernement qui seraient impliqués dans cette affaire sont invités à en tirer les conséquences qui s’imposent », a déclaré le porte-parole du gouvernement.

 

 

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus