Crise libyenne: le maréchal Haftar chez le premier ministre italien

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a rencontré jeudi 16 mai matin Khalifa Haftar, qui a lancé une offensive contre la capitale libyenne Tripoli, et a discuté avec lui des combats en cours et de la nécessité de parvenir à un cessez-le-feu.

La réunion de Conte et Haftar s’est tenue à Rome en marge d’un événement et a duré plus de deux heures, selon les déclarations de Conte aux journalistes. Le Premier ministre italien a également déclaré que son pays était confiant dans le fait que les parties libyennes puissent résoudre leurs conflits de manière politique en dehors du cadre de la guerre et de la destruction.

Haftar faisait la Omra en Arabie saoudite, à la Mecque, au cours des trois derniers jours. Selon certaines informations, il aurait peut-être rencontré des responsables saoudiens pour obtenir davantage de soutien dans le cadre de son offensive. Il devrait cependant se rendre en France et rencontrer le président Emmanuel Macron. La France, comme l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte sont les partisans les plus en vue de Haftar, en particulier de son offensive de Tripoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus